L'instant qui dure #octobre2019



Hello mes chatons,

Nous ne sommes pas encore le dernier jour du mois d'octobre, mais comme le dernier jour coïncide avec Halloween et que je vous ai prévu un article spécial sur le mal et les films d'horreur pour ce jour là, je prends un peu d'avance sur l'instant qui dure.

Pas de surprise pour moi, le mois d'octobre est toujours un beau moment. Déjà parce que c'est mon anniversaire et que j'ai la chance de le passer chaque année aux côtés de l'homme que j'aime et de ma mère, ensuite parce que j'aime ces semaines précédant Halloween. Les jours raccourcissent, la lumière se tamise, il fait de plus en plus frais et le matin l'herbe se couvre d'un léger voile blanc de givre mêlé à de la rosée. Les couleurs de la nature changent, le dorés et les myriades de subtiles nuances de rouge, orange viennent envahir nos sens. Bref, un mois que j'aime énormément, et que je ne me lasserai jamais de vivre chaque année.


Venise, un voyage symbolique

Le plus beau moment de ce mois fut mon voyage à Venise. Sur Instagram je vous ai partagé mes images en stories (elles sont toujours en Une, si ça vous intéresse !), et  je vous prévois quelques articles à venir dès la semaine prochaine. J'y suis allée pour tellement de raisons, entre autres pour fêter mon anniversaire, les 10 ans de vie commune avec l'Amoureux, et aussi pour prendre en photo une collection ultra spéciale en collaboration avec la merveilleuse Dissident Sheep. Je vous révèle tout jeudi 7 novembre, j'ai tellement hâte !

L'occasion pour moi aussi de tester les photos argentiques en voyage. Une grande première, qui s'est réalisée non sans stress, surtout qu'une fois à Venise je me suis aperçu que j'avais pris le mauvais appareil... Heureusement, il a bien marché, je suis soulagée ! J'ai encore une pellicule à faire développer, mais j'ai vu qu'elle était déchirée, j'espère que le résultat sera quand même là... ce sont ces aléas de l'argentique qui rendent les photos encore plus précieuses ;)


En quelques mots, ce voyage fut magique, et je suis depuis comme frappée du syndrome de Stendhal. Venise la Sérénissime, qu'elle porte bien son nom ! Tout n'est que plaisir d'esthète, les couleurs, les textures, les formes, tout semble avoir été conçu pour que la ville s'unisse dans une harmonie singulière où tout chante en coeur les louanges du ravissement des yeux. Des palais les plus somptueux aux murs décrépis, il y a une magie singulière qui rend Venise sublime dans chaque centimètre qui la constitue. Je suis repartie de Venise le coeur gonflé d'inspiration, les yeux ravis de tant de beauté, et la tête pleine d'idées. Point d'abattement, seulement la légère tristesse de devoir s'arracher à ce rêve éveillé qu'est Venise. Sans compter les Vénitiens, qui m'ont paru absolument charmants, gentils, polis, accueillants et serviables. Ils sont sans aucun doute le bouquet final à cette ville si belle, car leur gentillesse et leur sens de l'hospitalité font encore plus rayonner les charmes déjà nombreux de la Sérénissime. Entendre les Vénitiens parler, avec leur accent bien particulier, c'était comme entendre chanter à chaque coin de rue. Quelle langue sublime que l'italien, et l'accent vénitien ne lui ajoute que charme et légèreté. Ajoutons enfin, parce que c'est quand même bien important, les mets de Venise, qui m'ont conquis en délicatesse et subtilité, sans parler du vin de la région, qui n'est que pur délice, tous cépages et vinification confondus. Bref, je vous parle de tout cela plus en détail bientôt, et j'espère pouvoir vous transmettre un peu de l'émerveillement vécu pendant ces quatre jours de songe éveillé.



Promenons nous dans les bois : la cueillette des champignons et des châtaignes 



Chaque année c'est une tradition, nous allons ramasser des châtaignes vers chez nous, dans les bois. Mais cette fois il y a eu une nouveauté, nous sommes aussi allés aux champignons. Je n'y connais pas grand chose et je dois vous avouer que les champignons me terrifient ! Je trouve qu'ils sont magnifiques, mais comme je ne sais pas distinguer les comestibles des toxiques, ma contemplation est souvent mêlée de crainte... Heureusement, l'Amoureux s'y connaît bien, donc il a pu me montrer plusieurs espèces comestibles et qui nous ont régalé (et je suis toujours en vie, ouf !).



Pour les châtaignes au moins, je ne peux pas me tromper, et je me fais exploser la panse tous les soirs avec celles que j'ai ramassé en promenade. J'avais pris un sac à dos que j'ai fini par bourrer de châtaignes, car quand vous me lâchez dans un bois je ratisse tout ! C'est avec 4 bons kilos que je suis rentrée chez moi, arrêtée seulement par la limite de contenance de mon sac à dos, qui, après l'avoir maudite plusieurs fois et avoir pester contre moi-même de n'avoir pas pris un sac plus gros, a du me faire abdiquer (non sans avoir également rempli les 4 poches de mon pantalon et les 2 poches de ma veste !). Puis nous y sommes retournés et finalement, nous avons ramassé plus de 10 kilos ! Je sens qu'on va en manger sous toutes ses formes, de la châtaigne, hahaha !




Du bon chocolat


 Ce mois-ci mon copain m'a fait la surprise de m'offrir du succulent chocolat de chez Fabrice Gillotte, ouvrier de France. Je suis fan de ses créations depuis des années, mais c'est toujours avec les mêmes étonnement et ravissement gustatif que je goûte ses chocolats. Cette fois, j'ai pu goûter les Automnales, champignons en chocolat (et là, pas le risque de tomber sur des toxiques ;) ) fourrés au praliné et au caramel, et aussi à une coloquinte en chocolat, remplie d'amande et de noisettes grillées recouvertes de chocolat au lait et noir. Une véritable extase à chaque bouchée !


Le lancement de ma collection avec Miss Bella's Blooms


Impossible de ne pas finir les beaux moments de ce mois-ci sans ma collection en collaboration avec Miss Bella's Blooms. Non seulement je suis honorée et touchée de pouvoir créer des pièces avec Claire, qui est une personne que j'aime beaucoup et qui est d'une créativité et d'une générosité sans pareil, mais aussi je suis très contente d'avoir eu l'opportunité de partager avec vous des inspirations qui me sont chères. D'ailleurs vous m'avez envoyé beaucoup de messages de soutien enthousiaste, cela me touche énormément. Aussi, un immense merci à celles qui ont commandé leur pièce favorite, de savoir que vous portez quelque chose que j'ai passé des semaines à mettre au point avec Claire m'emporte de joie ! Il reste encore très peu d'exemplaires, et ils sont en édition limitée, donc si vous avez un coup de coeur dépêchez-vous de vous faire plaisir ;)



Voilà, j'espère que ces morceaux choisis d'octobre vous ont plu ! L'automne se présente vraiment bien pour moi je le savoure, après l'été épouvantable que j'ai passé, je souffle un peu et ma santé mentale ne s'en porte que mieux !

Et vous, quels sont ces moments de joie que vous avez eu ce mois-ci ? Je vous souhaite en tout cas un très bel automne, et je vous retrouve jeudi, pour un article philo sur le mal !

Bécots <3

Commentaires

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés