Méanail, des vernis semi permanents vegan et cruelty free à l'application ultra facile




Hello mes chatons,

Aujourd'hui je vous retrouve pour vous parler d'ongles. Vous l'avez peut-être remarqué mais depuis que je vis à la campagne je ne mets plus du tout de vernis. Ce n'est pas faute de trouver ça très joli et d'en avoir envie, seulement je fais beaucoup de choses manuelles et j'ai des ongles qui ne tiennent pas du tout la couleur. Au bout de 24h la manucure faite avec application et concentration se retrouve toute effritée, et c'est vraiment pas joli joli... sans compter la perte de temps : passer 20 minutes, voire plus, le temps que ça sèche, ne rien faire pour ne pas érafler son vernis, et au final devoir le retirer même pas 24h après, quel intérêt ? J'avais donc complètement laissé tomber l'affaire.

Et puis, j'ai été contactée il y a quelques temps par Méanail, qui me proposait de tester leur kit de manucure semi-permanente. Cela faisait longtemps que j'étais intriguée par la manucure semi-permanente, à mi-chemin entre la pose d'ongles en gel et la manucure classique. Seulement, le problème des ongles en gel sur moi est que ma pousse d'ongles est hyper rapide, à tel point qu'il faudrait que j'y aille tous les 15 jours ! C'est aussi pour cela que j'ai fini par arrêter d'en faire. La manucure semi-permanente quant à elle, ne nécessite pas la pose de faux ongles, de capsule ou de gel, mais se fixe aussi par UV et donc est sensée tenir beaucoup plus longtemps qu'une manucure classique. Mais malgré tout, j'hésitais à me lancer, pour des raisons éthiques, car la plupart des vernis et kits de manucure semi-permanente que je connaissais n'étaient ni vegan, ni cruelty-free, et ce sont deux principes que je m'impose depuis plusieurs années concernant mes produits de beauté.

Eh bien, Méanail a su me séduire totalement quand j'ai vu sur leur site qu'ils sont certifiés vegan et cruelty-free ! En plus, c'est une entreprise française indépendante qui veille à tout faire faire en circuit court pour réduire le plus possible les intermédiaires pour garantir des prix justes et rester toujours en contrôle total de leur production. Bref, des arguments qui m'envoyaient du rêve.


Les promesses

- En plus d'être vegan et cruelty-free, Méanail propose des vernis normaux, mais aussi des vernis "peel-off" ("à peler" en anglais). Au bout de 7 jours, il suffit de tremper ses doigts dans l'eau chaude et le vernis se retire tout simplement en le pelant comme une banane ! Pas besoin de produits ultra toxiques pour le retirer, pas besoin non plus de coton ou de papier d'aluminium : un sacré gain pour sa santé mais aussi pour l'environnement puisque cela ne produit aucun déchet.

- La marque promet également une pose rapide et très simple à réaliser, 120 secondes par couche suffisent pour sécher et fixer parfaitement le vernis.

- Des prix attractifs : le kit complet avec lampe UV + deux vernis peel off + la base/top coat 2 en 1 + un repousse cuticule + lingettes de finition coûte 38,90€


La pose du vernis

J'ai porté mon choix sur le Kit de vernis semi permanent version vernis peel off, car cela me semblait assez original et puis si j'avais dû acheter moi-même le kit c'était le budget que je me fixais. En dessous de 40€, cela me semblait vraiment intéressant.

J'ai reçu le colis assez rapidement, et tout était très bien emballé avec un minimum de plastique et dans un carton de petite taille. C'est un point positif car il y a trop de marques qui utilisent une tonne de papier d'emballage ou de plastique et qui mettent tout ça dans un énorme carton alors qu'ils auraient pu se passer de tout ça (pensons à notre chère planète !).

Pour la pose, toutes les instructions sont disponibles sur leur site, sous forme écrite mais aussi dans une vidéo très bien faite.

1. D'abord il faut bien repousser ses cuticules à l'aide du repousse cuticule fourni. Pensez aussi à égaliser vos ongles avec une lime. Il faut que les bords de vos ongles soient bien nets et sans petites peaux
2. Branchez la lampe UV. Légère et de taille plutôt petite, elle est hyper simple à utiliser et à transporter. Le petit plus que j'ai beaucoup apprécié est que deux câbles sont fournis : l'un pour brancher sur une prise classique, et l'autre est un câble USB ! Je me suis empressée de tester le câble USB en le branchant à mon ordinateur pour continuer à écouter de la musique tout en faisant ma manucure. Spoiler alert : ça marche du tonnerre de Zeus !
3. Appliquez une couche de base sur tous les ongles, et placez votre main sous la lampe UV. Cette dernière s'allume automatiquement en détectant votre main, et s'éteint au bout de 99 secondes. Comme il faut poser 120 secondes chaque couche de vernis, j'ai retiré ma main au bout de 60 secondes un bref instant puis je l'ai remise pour 60 secondes de plus.
4. Faites de même pour les couches de vernis et de top coat. Attention à bien appliquer des couches fines !
5. Nettoyez vos ongles avec la lingette de finition pour retirer l'aspect brillant qui donne l'impression que les ongles ne sont pas secs. J'adore cette étape que je trouve magique, car j'avais vraiment l'impression que le vernis n'était pas sec, mais en passant la mini lingette j'ai pu constater que le vernis était bien sec !
Et c'est fini ! En moins de 15 minutes j'avais un vernis impeccable et de jolies mains comme je n'en avais pas eu depuis trois ans.


Le résultat et mon avis

Honnêtement, au début tout me semblait trop beau sur papier pour être réaliste. J'ai une si mauvaise expérience avec les vernis que j'imaginais à l'avance qu'au bout de 2 jours j'aurai une manucure horrible à refaire.

Eh bien : pas du tout ! Le vernis a hyper bien tenu. J'ai pourtant mené ma vie habituelle : j'ai fait la vaisselle à l'eau tiède, j'ai jardiné et arraché des plantes sans gants, j'ai cuisiné (3 fois par jour !), j'ai fait de la musculation avec mes haltères, et j'ai même fait ma valise et pris le train. La fermeture éclair de ma valise a eu raison de mon pouce gauche et de mon index droit (et c'était de ma faute car j'avais mal mis le vernis à cet endroit), mais sinon le reste du vernis était im-pec-cable 7 jours plus tard. Pour enlever le vernis, Méanail a tout à fait raison : j'ai trempé mes doigts dans l'eau tiède et ensuite le vernis s'est enlevé. Mes ongles ne sont pas mous et abimés comme j'avais après des ongles en gel (ou même avec le vernis classique, le dissolvant est une catastrophe). Pour le moment je n'ai testé que la teinte framboise, car sur moi les teintes foncées ne tiennent habituellement pas, et cela me semblait donc le test idéal pour voir si ça tenait vraiment bien. Voici en photo l'évolution du vernis :










Je suis vraiment enchantée par ce produit. Je suis aussi très contente de pouvoir maintenant me faire une jolie manucure quand j'en ai envie. Il y a en plus un grand choix de couleurs sur le site. Je ne vois absolument aucun point négatif à vous partager, en toute honnêteté j'ai été tellement séduite par ces produits que je ne peux que vous recommander cette marque.

J'espère avoir pu vous communiquer mon enthousiasme pour ces super produits, et je vous dis à très bientôt pour un nouvel article !

Bécots <3




*Article rémunéré

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés