Le début de l'automne




Hello mes chatons,

Malgré un temps d'été qui ne veut décidément pas nous quitter, on commence à apercevoir les premiers signes de l'automne (officiellement là ce weekend, youpi !) dans la nature. Les champs de maïs sèchent, les arbres ont leur cime qui commence à changer de couleur, et la nuit tombe de plus en plus tôt. J'avoue avoir hâte d'un peu de pluie et de fraîcheur, ces derniers jours on a eu à nouveau plus de 30 degrés et ça me tue à petit feu...

Un point philo : Rousseau était-il misogyne ?


Bref, loin de moi le projet de vous faire un long point météo qui n'en finit pas ! Je voulais revenir un peu sur l'article 1 Tenue 1 Bouquin La nouvelle Héloïse que j'ai publié la semaine dernière. Déjà, un grand merci pour vos retours enthousiastes. Cela me motive à continuer à vous partager mon amour de la philosophie de façon didactique et accessible, mais aussi à trouver de nouvelles idées pour des photos. Ensuite, je voulais apporter une petite précision. Je voulais initialement l'ajouter à l'article en question mais finalement ça faisait trop de thèmes et j'avais peur de vous noyer sous les informations. Il me faut cependant vous dire ceci : on a accusé, au fil des siècles, Rousseau d'être misogyne. On brandissait des phrases tronquées, sans aucun contexte, en faisant fi de son époque, pour dire qu'il détestait les femmes et que décidément, entre sa misogynie et l'abandon de ses enfants, Rousseau est un vrai connard. C'est même sur sa page Wikipédia.

Maintenant, j'aimerais vous montrer pourquoi ces accusations sont 1) injustes 2) fausses. Et la raison en est très simple : dans mon précédent article, je vous expliquais que Julie était une figure angélique qui incarnait la vertu, mais qui finissait par mourir en martyre, afin sans doute pour Rousseau de montrer que les âmes trop pures ne peuvent pas tenir longtemps dans notre monde. A votre avis, si Rousseau était vraiment misogyne, aurait-il fait incarner la vertu la plus pure par un personnage de sexe féminin ?
Sans compter que Saint-Preux, l'amant de Julie, n'est pas vraiment dépeint sous un très beau jour. Il est certes bon, en quête de vertu, mais il est aussi colérique, impatient, emporté, peureux, et il propose plusieurs fois à Julie de piétiner des sentiments vertueux, et n'hésite pas à la mettre dans des situations embarrassantes. D'ailleurs, à part les personnages féminins, qui sont tous d'une pureté, d'une droiture, d'une beauté incroyables, les personnages masculins sont plus fades, moins charmants, moins entiers. Je ne pense pas qu'on puisse avoir de doute en ce que Rousseau fait porter à Julie l'étendard de ses propres idéaux et de sa philosophie. Elle incarne la philosophie politique de Rousseau dans la société idéale de Clarens, dont elle est le centre et qu'elle préside. Il est dit de nombreuses fois dans le roman qu'elle est partout, qu'elle prend toutes les décisions, et son mari d'ailleurs l'admire pour cela. Julie est une femme intelligente et sensible, qui a à coeur de défendre l'équilibre et la justice à Clarens. Qualités qui sont essentielles dans une société politique, comme Rousseau l'écrira plus tard dans son Contrat social. Aussi, Julie est extrêmement attentive à l'éducation de ses enfants. Elle reconnaît que les enfants ont besoin de deux parents pour être élevés, et que le rôle de la mère est crucial au début de la vie de ces petits êtres, pour ensuite avoir besoin de leur père. Et même si elle adore ses enfants plus que tout (et elle va en mourir), elle essaie toujours de se modérer pour ne pas rendre ses enfants puérils, et pense toujours à eux comme de futurs adultes sur qui va reposer la société. Bref, Julie est vraiment l'incarnation de la philosophie de Rousseau (il y a d'autres points qui le font voir mais je passe, sinon cet article sera interminable !). Comment Rousseau pourrait-il faire incarner sa philosophie, c'est-à-dire son essence même, sa vie, toute sa pensée, en un personnage féminin, s'il détestait les femmes ? Impossible.

Ensuite, je suis chagrinée de cette réputation de Rousseau suite à quelques malheureuses phrases qu'il a écrit, très certainement par provocation (Rousseau était un excellent polémiste et savait très bien piquer là où ça fait mal !). Sa vie elle-même prouve le contraire. Déjà, il avait une longue et riche correspondance avec plusieurs de ses amies femmes, et dans ces lettres on ne voit à aucun moment des signes de mépris ou de condescendance. Au contraire, Rousseau écrit à Monsieur d'Offreville qu'il lui plaît de temps en temps à vivre comme une femme, à cuisiner, à tresser des couronnes, à jardiner, et qu'il trouve beaucoup de satisfaction à ces tâches pourtant très connotées féminines au XVIIIe siècle. Il dit d'ailleurs que ça lui attire quelques plaisanteries dans son entourage, mais qu'il s'en fiche, tant il trouve du bonheur à se conduire ainsi. Il explique aussi souvent qu'il trouve que les femmes sont plus intelligentes que les hommes, car elles sont plus à l'écoute de leur coeur et sont plus critiques envers la raison (et rappelez-vous que Rousseau est très critique envers la raison qu'il voit comme une dégénérescence). C'est sans doute pour cela que Rousseau ne relisait ses manuscrits qu'à sa femme, et à sa belle-mère, et n'en confiait la correction qu'à quelques unes de ses plus fidèles amies. Comment confier ce qu'on a de plus précieux à une femme si l'on détestait le sexe féminin ? Impossible.

J'avoue avoir moi-même cru avec naïveté aux accusations de misogynie envers Rousseau. Et pour cause, le XVIIIème siècle n'est pas le plus tendre avec les femmes. Mais au fur et à mesure de mes lecture de et sur Rousseau, je tombe des nu, tant je m'aperçois que ce sont de fausses rumeurs. D'ailleurs, la plupart sont simplement des accusations de personnages de son époque, et il faut quand même dire qu'en son temps Rousseau était très incompris. Il était trop original pour qu'on arrive à le saisir !

Bref, j'avais besoin de vous raconter tout ça car il est important de toujours remettre en question ce que l'on entend dire sur telle ou telle personne. Je vous prépare la même chose sur Nietzsche pour le mois prochain... attendez-vous à découvrir un tout autre personnage qu'un fou excité mégalo et antisémite !!

Sur une note plus légère

Quelques mots avant de vous quitter sur ces photos ! J'ai eu le bonheur de recevoir dans ma boîte aux lettres ce superbe collier de Unnamed Heir, la même créatrice qui m'avait offert ces sublimes boucles d'oreilles vintage faites par ses soins. Elle a tenu à ce que j'ai une parure complète et... comment dire ? Le collier, avec ses airs de chapelet, est absolument parfait ! Je l'adore, et comme ses créations sont délicates et subtiles je trouve qu'on peut porter la parure sans que ça fasse too much.
Je suis d'autant plus touchée que Laura a réalisé le collier sur mesure pour moi, et qu'elle a bien vu mon amour pour les bondieuseries (je reviens toujours des brocantes avec un crucifix, mon copain n'en peut plus). Je suis assez souvent découragée par le monde et ça me perturbe pour continuer mon blog, mais à chaque fois que je baisse les bras je reçois des encouragements aussi beaux et amicaux que ceux de Laura, du coup je me regonfle d'énergie, et me revoilà vaillante pour m'affirmer, coûte que coûte. Cet été fut particulièrement dur pour moi, si vous me suivez sur Instagram vous savez pourquoi. Du coup de le finir avec cette attention de Laura me touche énormément. Cela me rappelle que malgré les algorithmes truqués, le snobisme et les faussetés des réseaux sociaux il y a aussi des personnes gentilles, intègres, et généreuses. C'est important de ne pas les oublier, et même, plutôt d'oublier le négatif pour ne retenir que ces personnes qui nous gonflent le coeur de bonheur et d'estime de soi !

Voilà mes chatons, j'espère que les photos vous plairont, je m'essaie à différentes choses en ce moment, j'ai envie d'explorer, de créer, de tenter, enfin, pour une fois, oser !

Des bécots.


Hi guys !

I hope you are doing well ! For me it's okay, even if I must confess I'm waiting for summer to leave and give some place to fall... Endless summer isn't really my dream, I'm very sick when it's hot and I feel way less inspired to create pictures. But hey, let's stay positive, it is said it will rain next week ! I'll be the local crazy girl to run out of my house and dance into the rain, haha >_<

By the way : why do I blog ?


Just a few words about my blog : I realised I haven't told you more about what I'm planning for you yet. It has been now 2 years that I have dedicated my blog to both sustainable fashion and philosophy (before that my blog was mainly about sustainable and vintage fashion only). I actually graduated from philosophy university a few years ago, but even if I prepared a national exam for two years after that, I failed because I never thought I had my place there (it was to become a teacher and... I don't want to be a teacher !!). I've always felt I want to share my love for philosophy, but throughout more creative process, and available for anyone, especially for people who don't have any philosophical knowledge. As Rousseau, I think philosophy should be more simple and with less complicated words to touch everyone, and it should not be taught only through school. Especially nowadays, as we are facing so many troubles, either ecological and political ones, we need guidance by the wisdom humanity gathered throughout the centuries. And it's quite crazy to read Seneca from 2000 years ago, who makes critics about his world that we still can make to our world 2000 years later ! Mankind never learn, does it ?

But recently I faced another problem : I'm French, so I write in french, it's more natural to me, and easier, but it's spoken only by a few thousand people. On my Instagram though, more and more people asked me to translate my philosophy content into english. Even if it's tough for me and requires twice as much time as to write an article in french, I've decided to do it from now on. And I must say I'm very happy people are asking me to do so !!

My favorite philosophers are Rousseau and Nietzsche, even if I do love many others. I always come back to those two, and find much comfort in reading their books. Because philosophy isn't about giving answers, in general. Philosophy is here to help you ask questions, and seek answers to problems that bother you in particular. Deleuze calls it our 'cry'. Everyone has a specific cry. For example, mine has always been 'why is there evil on Earth ?'. All my life has been centered around this problem : my fascination for horror movies, me reading books about serial killers when I was 11, and gradually, I read and read about moral and ethics : Spinoza, Leibniz, Arendt, Rousseau, Kant, Nietzsche... And those readings... to be honest, they are so intense they often make me cry, and I always bring a tissue box along with me if I plan to read those authors ! But for you, it can be other problems that bother you. For example, you could be obsessed with trying to understand if there is an order in the world. Or if there is truth. Or maybe how can you be happy ? Those are all problems you can find in philosophy. For the former, you could read Leibniz, or Wittgenstein. For the second, Plato, Kant, Descarte. And for the latter, I'd recommand Spinoza, Seneca. There are as many problems as there are humans on Earth. 

You will say to me 'but it's too huge !! how could I know which philosopher to read ??' Well, that's why we, philosophy students, are here. I believe studying philosophy is always coming with the duty to help others find their philosophy. So that's my plan : from now on, I will try to share with you my thoughts about some problems. The point is not to make you agree with me (but if you do, that's great !!), but to make you think of how YOU would have answered to that problem, and help you read more about it. Remember this : philosophy isn't about agree or disagree, but about opening our eyes on our misconceptions on things, and on ourselves. If you either agree or disagree, always ask yourself why. Why agree on this but not on that ? How would you answer ? Why differently ? This is how debates can grow and later bloom into beautiful trees of thoughts. One thought for all is as dangerous as the Sauron ring ! 

For today, that will be all about philosophy. I hope this project sounds interesting to you ! 

A few more words

 I couldn't finish this post without thanking Laura, the owner and designer of Unnamed Heir. She kindly sent me this gorgeous necklace, matching the earrings she previously gifted me as well. I feel so blessed, this necklace is so much perfection ! I love that it resembles a rosary, as I'm a Christian myself but also I am OBSESSED with holy stuff. Everytime I go to a flea market I come home with a cross or a picture of Jesus, making my boyfriend raising his hands to the sky (he is not religious, at all). So thank you very much Laura, and I will wear the necklace and the earrings all the time (it's already the case, haha). I totally recommend you give a minute (or 10) to browse on her Etsy shop, as she makes the most delicate, exquisite, beautiful jewelry. I am in love with every single piece she makes. Everything is timeless and could be worn with either a casual or a glamour outfit. 

I leave you on that, and hope you will keep on reading my blog :) and sorry if my English is weird, I'm still not used to write that much in another language than my native one !!

Have a great day, or night, or anything you're having x) 

See ya !
 














Commentaires

  1. Bonjour Fériel.

    Un grand merci pour cet article extrêmement intéressant. Merci de prendre le temps de toujours rédiger avec soin tous vos articles dont les contenus sont toujours variés. Ce qui ajoute au plaisir de découvrir votre univers.
    Je ne prends que trop rarement le temps de vous remercier sur votre blog, mais continuez, on s'enrichit l'esprit ici!

    PS : Nous avons un nombre incalculable de préjugés sur énormément de philosophes, car malheureusement on ne fait que les survoler de loin en cours.
    Belle journée.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés