Rêve d'Orient aux Jardins secrets


Hello mes chatons,

Je suis ravie de vous retrouver avec ces photos prises dans un cadre aussi magnifique qu'inattendu : les Jardins Secrets de Vaulx.
Cela faisait deux ans que je voulais y aller, mais avec les vicissitudes de la vie remettaient sans cesse cette visite à plus tard. Et enfin, cette année fut la bonne ! C'était si enchanteur que je ne regrette pas un instant d'avoir attendu pour visiter cet endroit, nous avions un temps parfait, il y avait plein de fleurs, et nous avons évité la foule des vacances d'été.

Les jardins secrets portent assez bien leur nom car à moins de savoir qu'ils existent, il y a peu de chances de tomber dessus par hasard ! Et c'est tant mieux, car leur ambiance intimiste ne serait que diminuée par un flux trop important de curieux. Ces jardins ont été construits de toute pièce par la famille Moumen en 1980. Nicole et Alain, les parents, achètent une ferme à Vaulx, entre Rumilly et Annecy en Haute Savoie. La ferme n'étant pas en bon état, il leur faut commencer des travaux de restauration... et ainsi commença à germer la graine de leur créativité. Alain est artisan du bois, et laisse libre court à son imagination et à son savoir faire pour fabriquer des arcades, tourelles, galeries, fontaines, pendant que le reste de la famille s'investit à son tour dans les travaux en créant de beaux jardins, des sculptures et des décorations en tout genre. Tout y est fait de leurs mains ou rapporté de leurs voyages, et cela confère au lieu un style naïf d'un rêve d'enfant, où se côtoient sans peur démesure de château princier et fascination pour la rusticité des maisons de campagne. De même, les styles et les influences se mêlent avec simplicité et spontanéité, entre moucharabieh marocaines et salons mauresques, voûtes andalouses et parterres de fleurs des champs français. Un véritable melting pot qui s'étend sur plus de 5000 mètres carré !

Ayant grandi en Tunisie, j'ai pris un grand plaisir à me remémorer certains aspects des jardins arabes, avec leurs arcades romantiques et les salons intérieurs où l'on se jette sur des gros coussins pour échapper à la lourde chaleur écrasante de l'été, pour ensuite sombrer dans un demi sommeil en écoutant l'eau des fontaines intérieures clapoter avec sérénité. Ce fut bien agréable de retrouver ces souvenirs d'enfance à travers ces beaux jardins, tout en pouvant aussi apprécier le côté français avec les glycines, les iris, et l'ail des ours, ainsi que d'autres fleurs dont je ne peux hélas connaître le nom avec ma faible connaissance en botanique.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette visite, d'ailleurs avec l'Amoureux nous sommes restés deux heures, et même si les jardins peuvent être visités plus rapidement, je vous recommande de les arpenter encore et encore, tant la multitude de détails ne se révèle qu'au fur et à mesure d'un regard attentif. C'est un endroit qui m'a gonflé mon inspiration, qui m'a fait rêver à la fois à mon pays d'origine mais aussi au Maroc, à l'Espagne, à l'Italie, et en sortant je n'avais qu'une envie : réserver un vol pour découvrir ces pays si proches de mes origines et pourtant qui me sont inconnus. Je trouve qu'il n'y a rien de plus précieux qu'un lieu qui amorce nos rêves, qu'il soit luxueux ou d'une luxuriante simplicité, comme ces jardins. Ce qui compte c'est ce qu'il plante dans notre coeur, une graine remplie de nouveaux horizons, de découvertes et de curiosité. C'est vraiment l'effet que m'a produit ces jardins secrets, aussi je ne peux que vous recommander d'y faire un tour si vous passez dans la région. C'est à seulement 20 minutes de voiture d'Annecy, et pour y aller on traverse une charmante campagne verdoyante, dont les prés appellent les pique-niques improvisés.

Pour les informations pratiques, consultez le site des Jardins Secrets.
A noter : les jardins ne sont ouverts que l'après-midi, et je vous conseille d'y aller dès l'ouverture pour ne pas être gêné par le monde qui afflux à 16h. Ces jardins connaissent un succès grandissant, ce qui est vraiment super positif pour la famille Moumen, mais qui peut comporter ses désagréments quand on les visite.

Aussi, les jardins organisent des brunchs certains dimanches (plus d'informations ici), ce qui doit être absolument fabuleux dans un si beau cadre ! Sinon, vous pourrez toujours déguster un thé à la menthe et grignoter un beignet, ou savourer un repas complet sur leur terrasse tout l'été. Je vous recommande aussi d'y aller plutôt en avril, mai et juin pour profiter de la floraison des glycines et des rosiers, qui ajoutent encore au charme du lieu originel.

Voilà, je vous laisse avec les photos, en espérant pouvoir vous transmettre un peu de cette parenthèse fabuleuse...

Bécots !


Crédits photos : Luc Dujardin

Toutes les photos où je n'apparais pas sont mes photos argentiques (appareil Zenit-E 1980, pellicule 35mm Agfa Vista 200iso)
(à ne pas utiliser sans autorisation)

* * *
 





































Commentaires

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés