Libérée des clichés avec Glamuse et Dita von Teese



Hello mes chatons,

Quand Glamuse.com m'a contactée pour interpréter à ma sauce la lingerie glamour et rétro de la collection éponyme de Dita Von Teese, j'étais absolument aux anges. Petit rappel, Glamuse est un site français de lingerie haut de gamme qui propose de nombreux modèles de grandes marques, dont aussi des maillots de bain et du "homewear" (lingerie de nuit et vêtements d'intérieur). Ce sont les seuls à proposer en exclusivité la marque de Dita en France . Je suis désormais une totale convertie à ce site qui est super bien fait et qui propose une grande diversité de tailles puisque tous les types de culotte vont du 36 au 56 et les bonnets du A au L. Il est super agréable d'y naviguer, il y a souvent des promotions, les envois sont rapides et soignés (et je ne dis pas ça juste parce que c'est une collaboration, j'y commande aussi en tant que cliente et je vous fais part de mon expérience en toute honnêteté). C'est très agréable de retrouver un choix pour toutes les morphologies mais aussi pour tous les budgets, des marques bon marché aux marques très luxueuses. Il n'y a pas de raison qu'une bonne lingerie ne soit réservée qu'à une certaine portion des femmes !

En parlant de ça, c'est fou comme la belle lingerie est connotée immédiatement comme "sexy", la femme qui aime se parer de beaux bas nylon est forcément une femme qui "cherche" à être purement dans le sexy. Et le sexy, quand on en parle comme ça c'est pour dire que c'est une femme qui cherche à plaire uniquement au regard des hommes, donc au regard d'autrui et en plus au regard masculin. Quoi, une femme qui aime les beaux sous-vêtements pour elle-même seulement ? De la pure hypocrisie. On convainc donc les femmes depuis qu'elles sont en âge de mettre de la lingerie fine qu'elles doivent le faire "pour entretenir le désir" de leur compagnon, et seulement pour ça. Alors qu'en fait, une belle lingerie, de beaux dessous, c'est d'abord une relation de soi à soi. C'est prendre goût à poser sur sa peaux de belles matières, c'est apprendre à mettre en valeur ses formes, non pas dans le pur besoin de séduire ou aguicher le sexe masculin, mais pour apprendre à aimer ce corps si maltraité en permanence par les médias... et par les autres.

Si on continue dans les clichés, une autre chose qui me révolte c'est qu'une femme avec de la belle lingerie non seulement ne cherche qu'à séduire les mâles, mais aussi qu'elle n'a que ça à faire. Une femme avec des dessous glamour et qui en plus a une tête bien faite et qui aime s'instruire ? Mais enfin, vous n'y pensez pas, c'est impossible. Alors on remplit la tête des jeunes filles en leur disant qu'une femme intelligente est une femme "modeste", qui préfère le coton au satin, les culottes aux tanga, et les collants en laine aux bas nylon. Ce sont les idiotes qui aiment la belle lingerie, celles qui, au fond, n'ont que l'évanescence de leur beauté et de leur sex-appeal pour piéger un homme dans le filet conjugal...
Aujourd'hui, ces clichés sont heureusement de plus en plus bouleversés, et moi-même dans mon sentiment intérieur et mon rapport à la lingerie je le vois. Il y a 7 ans quand j'ai ouvert mon blog, jamais je n'aurai pensé être capable de me montrer en lingerie, et encore moins en bas nylon et porte-jarretelle. Ce superbe ensemble "Madame X" est pourtant mon idéal de lingerie : l'iconique soutien-gorge à armatures, la couleur originale, les straps qui entourent les hanches et la poitrine, le slip et les porte-jarretelles associés, tout ce que j'aime en un modèle. Mais pendant des années je me sentais mal à mettre ce style de lingerie, j'étais "trop jeune" ou bien pas assez "sexy" ou je trouvais mon corps trop moche, c'était réservé aux filles "bien foutues", et surtout... eh bien je pensais qu'être sexy c'était mal, parce que quand on fait des études et qu'on est intelligente on ne doit pas être sexy... Vous savez, tout ce discours à la con du "l'intelligence c'est plus sexy que des jolis dessous", blablabla. Mais en fait, c'est très simple : chacun-e fait ce qu'il-elle veut !! A bas ces clichés qui nous enferme dans des petites cases et qui nous y étouffe, qui nous frustre et nous font avoir honte de nos désirs. Moi j'aime lire la philo dans ma belle lingerie, et mes livres favoris n'ont que plus de saveur que lus dans mes dessous délicats. Et oui aussi parfois j'aime mettre mes vieilles culottes en coton effilochées, mon vieux pyjama distendu, des bigoudis plein la tête et un masque en tissu sur le visage... Pourquoi devoir penser qu'être une femme c'est ne répondre qu'à un seul ensemble de normes ? Nous devons faire ce qui nous permet de nous épanouir personnellement, tant que ça ne fait de mal à personne.

C'est en pensant à tout cela que j'ai eu envie de faire ces photos toutes simples sur mon lit, qui restera toujours mon endroit favoris pour dévorer les pages de mes auteurs préférés. Et de l'entourer de ma muraille de livres, en cours, à lire plus tard, à lire à nouveau, car au final, ce sont eux mes véritables amours, ceux qui ne mourront jamais et qui me nourriront toujours.

Voilà, je vous laisse avec les photos en espérant que ça vous plaise, et surtout pour vous dire que la lingerie doit cesser d'être empreinte de préjugés, portez ce qui vous plaît, ce qui vous épanouit, pour vous-mêmes avant tout. Ne vous forcez pas à mettre de la dentelle si vous vous y sentez mal, ne vous forcez pas à devenir un idéal féminin dont les critères ont été établis et imposés par une masculinité malaisée et ridicule. Féminin, masculin, tout cela reste encore des termes à libérer du poids des préjugés pour libérer les mentalités et retrouver la sérénité.

Plein de bécots mes chatons !








Commentaires

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés