C'est ainsi que la droiture et la franchise en toute chose sont des crimes affreux dans le monde


"C'est ainsi que la droiture et la franchise en toute chose sont des crimes affreux dans le monde, et je paraîtrais à mes contemporains méchant et féroce quand je n'aurais à leurs yeux d'autre crime que de n'être pas faux et perfide comme eux."

Rousseau, Les rêveries du promeneur solitaire, 2e promenade.



Hello mes chatons,

Il y a quelques jours sur Instagram je faisais part de mon sentiment d'impuissance et de frustration face à un algorithme injuste pour la plupart du temps, mais aussi face aux blogueuses (ah non pardon, on dit "influenceuses" maintenant) (là on rigole un bon coup) qui n'ont aucun scrupule à mentir, non seulement parce qu'elles achètent followers et commentaires, mais surtout parce qu'elles se mettent à surfer sur des vagues qui ne leur correspondent pas et utilisent sans foi ni loi des valeurs que d'autres défendent ardemment depuis des années.

Je vois par exemple fleurir des comptes très normaux qui d'un coup se sentent possédés par le "vintage" et les livres, qui carrément le rajoute dans la description de leur travail. Des meufs dont les photos sont bourrées de Zara, Mango, Aliexpress, n'ont aucune honte à se décrire comme "vintage blogger", quand elles n'en ont jamais parlé et surtout dont elle n'ont aucune légitimité. Pourquoi ça m'énerve ? Parce que j'en ai marre de voir qu'il suffit de dire pour être. C'est le nouveau credo de notre époque : "montre et dit, et tu seras". Pas d'actions qui vont dans ce sens, pas de preuves de l'agir, non, pensez-vous, c'est tellement plus facile de faire croire. Et oui, ça m'énerve, car ce genre de meufs qui proclament et qui intriguent volent des places qui ne sont pas légitimes pour elles, et les prennent au détriment de blogueuses qui elles se battent pour des valeurs réelles dans leur vie, et pas seulement pour en faire des photos avec des codes promo. Je ne me sens pas la seule lésée, il y a beaucoup de blogueuses que j'aime beaucoup, des filles chouettes et sincères, qui parlent de mode éthique, de vintage et de bio depuis des années, mais qui ont seulement la décence de mener leur combat avec authenticité et sans le hurler sous toutes les fenêtres. Mais ces blogueuses aux discours vrais et engagés sont occultées pour des comptes de personnes qui disent beaucoup, mais ne font rien.

Il n'y a rien qui me révolte plus que le mensonge (j'ai consacré plusieurs articles philo à ce sujet), et je suis outrée de voir ces personnes mentir comme ça, ouvertement, et de finalement devenir persuadée par leurs mensonges. N'ont-elles pas honte de se dire ambassadrice de marques éthiques quand leur garde robe est pleine aux 3/4 de robes Zara et Aliexpress ? N'ont-elles pas de scrupules à dire qu'elles sont des "vintage blogger" quand elles ne savent même pas ce qu'est une brocante, reconnaître une robe 80s d'une robe 40s et qu'elles ne possèdent même pas un seul truc réellement vintage ? Mais pourquoi servir du mensonge ? Il n'est pas compliqué de faire correspondre ses actions à ses paroles ! Ca demande du temps, mais surtout, de l'engagement. Du genre, le réel engagement, ce qui veut dire faire des concessions, travailler sur soi, et savoir dire non.

Vous me demandez souvent comment je fais pour consommer éthique dans l'industrie du vêtement. Eh bien tout simplement, j'apprends à dire non. Bien sûr que des fois ya des trucs chez Zara qui m'attirent, ou je me dis que je pourrais avoir une jolie robe chez les sites chinois moins chère et surtout avec plus de facilité qu'en vrai vintage. Et alors ? Je me rappelle juste les injustices du monde, combien nous maltraitons les autres peuples simplement pour la satisfaction d'une nouvelle robe dans notre dressing, et croyez-moi ça coupe toute envie de rentrer dans ces magasins. Alors je ne dis pas que c'est facile, car des fois c'est dur de résister, avec toutes ces sollicitations qu'on nous agite sous le nez en permanence, entre les pubs, les réseaux sociaux, la télé (bon, je n'ai pas la télé mais j'imagine que ça joue aussi !). C'est aussi super frustrant de consommer vintage, car ça arrive souvent que la robe tant convoitée nous passe sous le nez, ou qu'un modèle nous plaise mais il n'est pas à notre taille. J'ai envie de dire que ça rend philosophe et fataliste : après tout, si ce n'était pas pour cette fois, c'est que ce n'était réellement pas le moment. Et puis plus tard on finit toujours par trouver la pépite qu'on cherchait depuis des années, totalement par hasard et pas forcément pour très cher ! (mention spéciale à mon fauteuil Emmanuelle et à ma fameuse cape brodée hehe).

Donc, oui, je l'ai mauvaise quand je vois des meufs qui pensent qu'il suffit d'écrire "pin-up" et "vintage" toutes les deux lignes dans leur blog pour se croire légitimes.

Ca m'énerve aussi beaucoup car ça véhicule plein de conneries et de fausseté auprès de personnes qui ne s'y connaissent pas, et après je vois des trucs complètement faux mais totalement admis car tout le monde parle sans savoir de quoi il parle, et les gens disent n'importe quoi. Je pense au vintage, mais aussi à la philo, je vais développer ces deux points successivement :

1. Le vintage. Alors déjà, il faut faire la distinction entre "vintage" et "rétro". Déjà, ce n'est pas parce qu'on a trouvé un truc dans une boutique de seconde main que c'est vintage. C'est éthique, d'accord, parce qu'on recycle un ancien vêtement. Mais pour être vintage, le vêtement doit dater de plus de 20 ou 25 ans (oui là tu prends un coup de vieux parce que les années 90 entrent officiellement dans le vrai vintage T_T). Tout vêtement neuf mais qui donne l'impression d'être ancien est "rétro". MAIS PAS VINTAGE NON DE DIEU DE BONHOMME EN PAIN D'EPICES. Et certainement pas quand il vient de chez Zara !! Donc crotte à la fin. Acheter des vêtements vintage c'est beaucoup de temps, des heures et des heures sur Etsy, mais aussi en brocante ou chez Emmaüs, chez qui on peut trouver de vraies pépites vintage, comme dans cet article que j'avais publié, j'ai trouvé un sac des années 60 en serpent véritable pour 22€ (bonheur éternel). Mais bon, c'est pas facile, et ça vous demandera patience et yeux aguerris mes chers petits Padawan...
Et là je ne rentre pas dans le débat sur les pin-up, parce que le style pin-up n'existe pas, c'est un style de photo, enfin à la base en plus c'était des illustrations, et qu'il ne suffit pas de dire "pin-up" pour que ça devienne vintage, et tout vintage ne fait pas pin-up. Zut à la fin !

2. La philo. J'ai vu de plus en plus de personnes qui n'ont aucune formation en philo, et encore pire, qui n'ont jamais ouvert un livre de philosophie de leur vie (non, les livres de Marc Lévy ne comptent pas), et qui se croient légitimes à se mettre à écrire des articles insipides et sans saveur sur des "notions" aussi vagues et creuses que leur absence de connexions neuronales. (oui je suis vénère). Alors elles vous balancent des citations pour montrer leur érudition fictive, parce que ça fait bien, encore mieux si c'est des noms anciens comme Platon ou Sénèque, et ce sont des citations toujours sorties d'un contexte complexe qui du coup peuvent dire tout et n'importe quoi. Après j'entends des "ah de toute façon la philosophie ça dit tout et son contraire, gnagnagna". Déjà laissez LA philosophie en paix, elle n'existe pas. On devrait dire "toutes les expressions de la voie de la sagesse", mais c'était trop long, déjà qu'on a du mal à retenir le noms des auteurs, on a laissé tomber et on a mis "la philosophie". Donc faudrait juste arrêter de parler de la philosophie comme d'une entité autonome et indépendante.
J'ai aussi remarqué que depuis que j'ai repris sérieusement ma rubrique 1 Tenue 1 Bouquin et que j'ai beaucoup communiqué dessus sur Instagram, beaucoup de comptes (qui me suivent, évidemment) ont trouvé malin de se prendre en photo avec un livre dans les mains (parce que ça fait intelligent vous comprenez). Je n'ai rien contre, mais ça m'agace parce que je déteste voir le livre être réduit à un simple accessoire. Dans mes articles 1 Tenue 1 Bouquin, j'écris des heures un résumé et une analyse, parce que justement le livre est réellement une partie de moi. Parce que le livre n'est pas un accessoire. Il me donne vie, il me permet de me forger moi-même, de créer ma pensée, bref, le livre est vivant et c'est parce que je l'ai lu que je me sens encore plus moi. Vous voyez le truc ? Le livre est la source de mon être, et non un truc mis juste là pour me mettre en valeur et montrer que je suis lettrée. Alors, ok, c'est cool qu'on parle plus livres, que les livres reviennent à la mode, etc. Mais comme toujours avec notre monde, quand une mode revient c'est souvent creux et sans aucun sens. Et c'est injuste, parce que je vais finir par être confondue avec ces meufs, quand ma démarche à moi est totalement différente. Et me demande des heures et des heures de travail. Se faire prendre en photo avec un livre, c'est pas compliqué. Ecrire un article critique et analytique du livre, ça me prend 3 à 6 heures, sans compter les heures de lecture et de prises de notes. Et pourquoi je suis agacée ? Parce que ces meufs qui ne font même pas 1/8e de travail honnête sur les livres ont d'un coup plein de partenariats avec des maisons d'édition, juste parce qu'elles savent mentir, se vendre, et qu'elles ont acheté plein d'abonnés pour faire croire à une gloire qu'elles n'ont pas. Donc bon, vous me direz, pas grave, les partenariats c'est pas le plus important. Oui, et non, car perso je dépense beaucoup d'argent en livres et que ça me plairait bien d'avoir un coup de pouce, surtout quand ce sont des livres pour le blog, et ensuite j'aimerais bien que ça puisse élargir mon travail à d'autres lectorats. J'aimerais avoir un peu plus de coup de pouce, parce que je suis nulle en marketing, naturellement mais aussi parce que je n'ai pas le temps (bah oui, mon temps je le passe à lire, pas à me triturer le nombril et à prétendre être ce que je ne suis pas).

Et si vous vous dites "putain la meuf elle se la pète trop elle se croit mieux que les autres", eh bien excusez moi mais après des années à me croire nulle et absolument digne de rien, oui, j'ai aujourd'hui assez d'estime de moi pour refuser d'être mise dans le même panier de gens que je méprise. Et si je passe pour prétentieuse, très bien, pensez ce qui vous arrange, mais en moi, au fond de moi, je sais que je ne fais qu'exprimer quelque chose de juste et de vrai. Et regardez à nouveau la citation de Rousseau au début de l'article. Il a tout dit.

D'ailleurs, en parlant de Rousseau, je suis en train de lire ses livres en parallèle avec Spinoza, et une chose me frappe : tous deux expliquent que c'est la société qui nous met dans des situations qui nous poussent à être méchants. C'est finalement à cause de situations sociales particulières qu'on a en nous méchanceté, mesquinerie, etc. Et je le ressens tellement avec Instagram ! Parfois je regarde des comptes que je méprise, et je sens en moi ce grain de mauvais qui germe, je sens mon coeur se serrer et mes boyaux se tordre sous l'envie, le dédain et la méchanceté. C'est terrible. Et ça me fait mal. J'ai l'impression que c'est une gangrène, qui me ronge les os, qui me ronge mon estime de moi-même, et je me sens mal. Et je suis triste. Je referme l'application et je me sens terriblement mal. Alors, j'essaie très dur de résister, de ne pas regarder ces pages, mais alors Instagram me les suggère, donc je les vois, et le cercle infernal de la Tristesse revient. Pour être mieux, et devenir sage, Spinoza et Rousseau suggèrent quelque chose de simple, mais de Ô combien difficile à mettre en place : éviter de se mettre dans des situations qui vont provoquer en nous des sentiments négatifs. Dès qu'on sent que ça nous rend mauvais, PAF ! on arrête de suite et on trouve autre chose. Honnêtement, j'aimerais y arriver. Mais des fois j'ai l'impression que mon esprit aime se faire du mal, car il rend la chose vraiment difficile. Il est vrai que c'est tellement facile de se confire dans le mal, dans la méchanceté, de médire sur quelqu'un, d'avoir son instant de "ils sont tous nuls heureusement moi je suis mieux". Mais c'est horrible !!! En fait c'est affreux, ça rend juste aigri et méchant. Alors, je vais vraiment faire de mon mieux pour ne pas céder à ces voix qui me poussent à me mettre dans ces situations empoisonnées, et juste tenter de faire de mon mieux, de créer, de me donner à fond pour moi-même. Après tout, on vit d'abord pour soi-même, n'est-ce pas ? Alors, je vais tâcher de me consacrer à mon intérieur, à cultiver ce jardin que j'ai en moi, de le nourrir de lectures, de beaux échanges authentiques, de vraies amitiés et de moments sereins.

Sur ces mots, je vous quitte mes chatons, et je vous retrouve la semaine prochaine pour la rubrique 1 Tenue 1 Bouquin, avec mon cher Rousseau que j'aime d'amour, et qui, j'ai découvert, n'est pas aussi misogyne que l'on croit... (hélas, les mauvaises langues continuent de le pourrir, même des siècles après sa mort).

Bécots !





Crédit photos : Luc Dujardin

* * *

Blouse* : Grain de Malice (dispo ici)

Jupe* : +Lili la Tigresse

* * *

Sac : ramené du Japon (Marui de Ueno ;) )

Lunettes de soleil : Dolce & Gabbana (dispo ici, allez voir ce site il propose des lunettes de luxe à des prix beaucoup plus bas que dans le commerce !)

Mules : Mellow Yellow (dispo ici et en soldes !)

Barrette florale : +Miss Bella's Blooms (eshop) (allez vraiment voir son travail, c'est une créatrice hyper gentille et qui fait des barrettes d'une qualité incroyable avec des finitions plus que parfaites, pour des prix vraiment peu élevés) 

* * *

Tous les articles précédés de + sont des articles produits avec certitude de façon équitable (respect de la main d'oeuvre et de son savoir faire ou respect de l'environnement ou les deux à la fois). 

Tous les articles suivis d'une * ont été offerts par la marque en question.

Aucun lien n'est affilié. 

Retrouvez mon article sur mes marques éthiques préférées >ici<



















Commentaires

  1. Hello,
    Tout d'abord, je tenais à te dire que je trouvais ta tenue superbe tu l'as porte très bien.
    On sent que tu es remonté dans ton article. Je dois avouer que je n'ai pas trouver ce genre d'articles de blogueuses (comme toi, je ne comprends pas ce terme d'influenceuse, je ne me considère pas comme tel). Pour ma part, je ne porte ni ne prône la mode éthique, bien que je respecte totalement celles qui ont adopté cette philosophie. Je porte du Zara et du Aliexpress et j'assume totalement. Je ne lis pas non plus (je n'aime pas ça) mais il faudrait que je me force, c'est important intectuellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tout d'abord merci pour tes compliments. Ensuite, je pense que tu as bien compris que je ne juge pas les personnes qui ne consomment pas éthique, mais qui prétendent le faire alors que pas du tout. J'ai l'impression que tu as mal interprété mon article, je ne dis pas ce qu'il faut ou ce qu'il ne faut pas faire (ce serait complètement con et arrogant de ma part), mais juste que ça commence à être agaçant d'être mise dans le même panier que des personnes qui mentent sur ce qu'elles font.

      Supprimer
    2. Hello,
      J'ai bien compris que tu pointais du doigt les filles qui veulent paraître ce qu'elles ne sont pas, ne t'inquiètes pas. Je me suis peut-être mal exprimée. Je ne dis absolument pas que tu critiques telle ou telle personne. Je voulais juste dire au travers de mon exemple personnel que je préférais les filles qui assume ce qu'elles sont et ce qu'elle consomme quite à ne pas être à la mode.

      Supprimer
  2. Tu as tout dit !
    Ça me révolte aussi toutes ces nanas qui font genre pour tout tout le temps: être heureuse, être cultivée, être sympa et qui ne le sont que rarement ou pas du tout.
    Mais j’ai un peu d’espoir quand je vois que la prise de conscience se fait peu à peu ... je sais que ce n’est qu’un maigre lot de consolation mais c’est déjà ça !
    Au moins tu sais vraiment ce que tu fais et pourquoi tu le fais et c’est bien là l’essentiel. J’espere De tout cœur que le coup de pouce viendra car tu le mérites vraiment !
    Mille baisers,
    Jade

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Jade pour ton gentil commentaire et ton soutien de toujours !

      Supprimer
  3. Merci à vous, pour cet article criant de vérité.
    ps: de belles photos bucoliques.

    Au plaisir de continuer à vous lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour votre gentil commentaire !

      Supprimer
  4. Déjà j'adore ta tenue, le mélange des imprimés est top!
    Et tu as raison pour ces "influenceurs" qui mentent à tout va.
    Ca me débecte, tous les jours, je reçois des mails ou mp pour acheter des followers ou des likes/commentaires, je ne les lis même plus, tellement ça m'énerve.
    Je n'ai pas envie de céder à la facilité et je préfère rester authentique. Oui j'ai des articles de luxe mais ils sont pour moi avant tout, je vais pas crier dans la rue que j'ai telles chaussures de marques ou je ne sais pas, car tout le monde s'en fiche, et si on me reconnaît dans la rue (ça m'est arrivé récemment), je serais hyper gênée ^^'

    C'est bien d'avoir des partenariats toussa toussa, mais bon le principal c'est de se faire plaisir et de faire découvrir notre univers aux autres, sans avoir besoin de tricher ou mentir pour arriver à ses fins.

    Bisous!

    http://paulynagore.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  5. Eh bien c'est super remonté tout ça... je te suis de loin depuis un petit moment déjà, j'aime bien tes look et ton côté décalé mais j’évite soigneusement de lire parce qu'à chaque fois je tombe de ma chaise devant tant de prétention.
    Si tu veux tout savoir, tes pavés sont aussi creux et insipides que ceux que tu vilipendes à longueur de temps et tu es loin d'être la seule personne sur terre à savoir lire.
    C'est quand même incroyable de se cacher derrière l'amour des livres et de la philo pour déverser toute cette misanthropie... ça sent la frustration à des kilomètres, c'est à pleurer.
    Je me permet de dire tout ça parce que tu aimes réfléchir et questionner le monde, c'est formidable il faut continuer mais n'oublie pas que tu es la masse, comme tout le monde.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés