Neige de printemps

robe asymétrique Grain de Malice

Hello mes chatons,

Je viens de me rendre compte, en publiant cet article, qu'aujourd'hui est la journée des droits de la femme. Honnêtement, je n'aime pas les "jours de", en particulier celui-ci, car je vois arriver des dizaines de mails de promo pour fêter cette journée, des gens qui offrent des fleurs aux femmes, des femmes qui parlent d'autres femmes (célèbres) alors que d'habitude elles ne citent jamais les personnes qui les inspirent, et ça m'agace de voir autant d'hypocrisie. Un peu comme si aujourd'hui, tout le monde se sentait obligé de parler de féminisme, parce que vous comprenez, c'est le jour où on peut, c'est de bon goût. Mais les autres jours de l'année, soutenir des femmes, dénoncer des injustices, parler sans relâche des droits des femmes, comporter envers les autres femmes des attitudes pas sexistes, bizarrement, il y a moins de monde. Je ne compte plus les personnes qui se déclarent "féministes", mais qui poignardent dans le dos celles qui leur font de l'ombre, ne sont jamais à faire de la pub à des créatrices, des autres personnalités pas forcément connues dont elles tirent leurs inspirations, qui se sentent des âmes de compétition avec tout ce qui a une paire de sein et un cerveau. C'est un peu le nouvel avocado-toast du monde virtuel : c'est bien, quand tu es une femme, que tu es coquette et que tu as un blog un peu intello, de te dire "féministe". Parce que ça le fait. Parce que c'est cool. Bref, tout cela sent l'hypocrisie à plein nez, je n'aime pas ça, et je ne souhaite pas être mélangée à ce genre de personne. En ce qui me concerne, je ne me perçois pas comme "féministe" à proprement dit, mais comme quelqu'un qui défend l'égalité et la tolérance de la différence. Pour moi, ça englobe beaucoup plus de choses, et ça évite les réduction sectaires dont j'ai une sainte horreur. De plus, il est pour moi plus important que nous puissions définir quelqu'un par ses actions que par ses paroles. Je n'ai donc pas à crier "je suis féministe" "je suis pour l'entraide féminine" "je soutiens des autrices", car il me semble que mes actions parlent d'elles-mêmes, et les personnes qui se définissent par trop d'adjectifs finissent par dissoudre leur propre essence dans une infinité de riens.

Bref, ceci dit, j'avais écrit d'abord le texte qui suit, que je conserve, car je pense que l'une des premières démarches pour se battre pour une plus grande tolérance dans le monde, c'est d'apprendre à combattre les diktats de la société, qui ont une emprise terrible sur les femmes, et qui, je pense, sont souvent la source des jalousies et du mal-être féminin aujourd'hui. Nous portons toutes sur nos épaules un héritage millénaire de détestation de soi, de honte d'être une femme, comme je l'avais analysé à travers ce très bon livre Le mythe de la virilité, je vous propose de le relire ici.

Et bien entendu, s'accepter soi-même passe aussi par aimer son corps, et accepter sa silhouette, toujours unique pour chacune. En regardant ces photos, je crois que l'on va pouvoir déclarer officiellement que le bleu et le rouge sont mes couleurs préférées dans la neige ! Après ce post-ci et celui-là, je me rends compte que dès qu'il y a de la neige je sens l'urgence de mixer ces deux couleurs ensemble... A moins que de manière générale ce sont devenues mes couleurs favorites ? Quand je regarde mon dressing je m'aperçois qu'il se remplit de plus en plus de bleu, de rouge, et de noir (bon, et un peu de jaune aussi !), et que comme je suis très monomaniaque, j'ai sûrement ma phase "je ne me rends pas compte mais j'achète tout de la même couleur"...

Et puis, c'est pas de ma faute aussi si ce sont les couleurs dans lesquelles je me sens le mieux ! Surtout quand je vois des robes aussi parfaites que celle que je porte sur les photos, avec la matière hyper confortable, le tombé nickel, et puis un imprimé canon. Honnêtement, c'est pile le genre de coupe que je me suis toujours interdite. Asymétrique, en plus avec une matière très fluide donc susceptible de mouler ma culotte de cheval, des imprimés partout ET un décolleté... le condensé de ce que je pensais ne pouvoir jamais porter.
C'était sans compter tomber sur cette merveille chez Grain de Malice. Décidément, plus je découvre la marque, plus je l'aime, tant je sens que ce sont des vêtements pensés pour être confortables mais aussi flatteurs pour toutes les silhouettes. Et puis je le répète, le fait qu'ils n'aient pas de rayon grande taille mais que toutes les tailles sont disponibles sur le même vêtement, c'est plus qu'appréciable. Je sais pas vous, mais ça m'insupporte de plus en plus de chercher d'office le rayon "spécial" grande taille, comme si j'étais un monstre et que j'avais besoin d'aller dans un rayon fait "pour les gens comme moi". A croire que je fais partie d'une autre espèce ! D'autant plus que je suis entre les tailles "standards" et les grandes tailles, ça dépend de la coupe, de la matière, etc. C'est presque un casse tête pour chercher ce qui me plaît. Alors que chez Grain de Malice, je choisis simplement le modèle qui me convient, et il y a du 34 au 48... quel plaisir de ne plus se sentir reléguer dans un onglet spécial.

En tout cas, cette robe je l'ai essayée en me disant "oh et puis c'est bien d'essayer" (j'ai perdu une taille et demie depuis que je suis arrivée à la campagne, allez savoir si c'est ça qui me rend plus téméraire !). Mon copain, toujours aussi sympathique (non), me dit "oh ça ne va pas t'aller ça la matière est trop fluide". Eh ben quand je suis sortie de la cabine d'essayage autant vous dire que le mec il ne faisait plus le malin hein ! Je n'en revenais pas, ok j'en fais des caisses mais au fond, vous savez quand vous êtes persuadées que vous serez moche dans un vêtement que pourtant vous voulez porter, mais qu'en fait une fois sur vous ça vous va super bien : n'est-ce pas la plus belle des récompenses pour l'amour de soi ? En tout cas, ce fut mon sentiment. En plus en ce moment avec mon travail de philosophie je suis de plus en plus coupée du monde organique, ma pensée s'en va très loin dans les sphères de l'esprit et des connaissances et j'ai l'impression de ne plus habiter mon corps. Non pas que mon corps est un boulet, mais plutôt comme un objet extérieur à moi, je me serais retrouvée dedans un peu par erreur ou par hasard, et j'ai l'impression d'être étrangère à lui. C'est une tension très étrange à vivre, et du coup quand je regarde mon corps j'ai l'impression de regarder quelque chose à moi, et une fois sur deux j'en suis curieuse, une fois sur deux il me dégoûte.

Alors pour éviter d'oublier que oui, j'ai le droit d'avoir un corps, et qu'il est comme il est, et que merde les clichés, merde les normes, quand je révise j'enfile ma robe Grain de Malice, et de temps à autre je me regarde dans le miroir pour me rappeler que je suis comme je suis, et c'est très bien comme ça, et que j'ai le droit de me trouver jolie. Franchement, ça fait un bien fou au moral et ça booste ma confiance en moi-même. Confiance que je pense avoir enfin retrouvé, ainsi que mon esprit de battante, qui étaient allés se perdre loin dans les tréfonds du désespoir cet hiver. C'est aussi grâce à vous et aux dizaines de dizaines de messages que vous m'avez envoyé ces dernières semaines, vos encouragements, petits mots, enfin tous ces gestes, chacun ayant son importance propre, qui m'envoyait un petit rayon de soleil pour me dire que si vous étiez aussi adorables, je devais en être à la hauteur et arrêter de douter de moi bordel de merde.

Aujourd'hui donc, j'avais juste envie de vous dire ça. Il n'y a ni aphorisme, ni analyse littéraire, bien qu'à la base je voulais vous faire un petit topo sur le corps chez Sénèque mais soyons réalistes : je n'ai pas du tout le temps ! Je suis la tête dans Leibniz et déjà c'est super dur pour moi de me concentrer sur quoique ce soit avec le stress qui me bouffe les intestins. Alors pour l'instant le blog prend des vacances philosophiques, ce qui ne m'empêche pas de partager avec vous des photos faites lors de petites escapades pour m'aérer l'esprit. Par exemple pour ces photos c'était magique, on s'est réveillés le matin tout était blanc (c'était il y a une semaine pile poil), il faisait hyper froid avec un vent glacial, donc la neige a bien tenu... mais en fait non, elle s'est mis à fondre quelques heures après les photos pour laisser place au soleil ! WTF le printemps ! Donc heureusement on a pu capturer la magie de cette neige printanière, qui me ravit car j'aime énormément la neige comme vous le savez.

Bref, ayez confiance en vous, apprenez à vous aimer, quel bien cela fait !

Bécots mes chatons !



collier brodé main Dissident Sheep

Crédit photos : Luc Dujardin

* * *

Lieu : Savoie, France

* * *

Robe* : Grain de Malice (dispo ici) (je porte une taille 46)

Manteau : +Vintage

Escarpins : +Terry de Havilland


* * *

Tous les articles précédés de + sont des articles produits avec certitude de façon équitable (respect de la main d'oeuvre et de son savoir faire ou respect de l'environnement ou les deux à la fois). 

Tous les articles suivis d'une * ont été offerts par la marque en question.

Aucun lien n'est affilié. 

Retrouvez mon article sur mes marques éthiques préférées >ici<







manteau vintage en fousse fourrure






robe fleurie Grain de Malice

collier fait main Dissident Sheep


robe grande taille fleurie printemps




Commentaires

  1. Tu es superbe et cette robe te va à merveille :) Les photos sont vraiment magnifiques, très joli travail!
    Belle journée
    Laurie
    http://onlylaurie.fr/

    RépondreSupprimer
  2. quelles couleurs flamboyantes qu réchauffent l'air frais du paysage enneigé!

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique ! Ces photos sont magiques ! (et je déteste la neige)
    Gros bisous
    http://paulynagore.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  4. Magnifiques photos et cette robe est très belle, elle te va super bien! Et merci pour le message de positivité que l'on peut parfois oublier de temps en temps.

    RépondreSupprimer
  5. tellement belle
    cette robe est parfaite et les photos aussi
    gros gros bisous <3

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés