C'est l'âme qui confère à toutes les choses le prix qu'elles ont pour elle

look fêtes grande taille

Hello mes chatons,

Après notre immersion dans la philosophie vivante de Watsuji Tetsurô, je vous propose un petit post tranquille avec une série de photos faite il y a des mois ! Je vous avais dit que j'avais encore plein de photos à vous partager, et en fait j'ai l'impression d'avoir tellement évolué ces derniers temps que même ces photos me semblent vieilles. Non pas que parce qu'elles datent un peu je ne les trouve pas d'actualité, mais surtout parce que personnellement je pense avoir pas mal évolué. On dit souvent qu'on se rend compte de la valeur des choses une fois qu'on les a perdues, mais pour moi j'ai l'impression du contraire. Je valorise tout, et peut être un peu trop, ce qui fait que le moindre changement, la moindre fluctuation suffit pour me remettre en question et vouloir évoluer, entrer en introspection, et me demander ce que j'aimerais améliorer en moi. Si bien que parfois, certaines choses et relations sont assez toxiques, je me retrouve à me mettre moi de côté, à ne pas oser dire et faire certaines choses de peur de froisser, de faire de la peine, ou de passer pour prétentieuse. C'est pour ça qu'une fois la partie grande tristesse passée, à coups de sanglots, crises d'angoisse, profonde dépression, j'ai l'impression d'être dans un paysage après une violent tempête : la vie qui continue, et ce qui a survécu à la violence des vents et des coups de tonnerre me paraît encore plus vivace qu'avant. C'est un peu pareil en mon esprit, après des semaines très violentes en moi-même, je me réveille un matin et j'ai l'impression d'avoir délaissé une vieille peau, presque comme si je me regardais de l'extérieur, et en moi il y a des choses qui me paraissent plus évidentes, alors que sans doute elles furent toujours là. Aussi, je me suis sentie littéralement libérée, délivrée de beaucoup de gros poids ces derniers temps, et je me sens chaque jour revivre, de mieux en mieux et de plus en plus épanouie.

Je repensais à Watsuji Tetsurô et finalement je me rends compte combien mes états d'âme et mes sentiments sont proches de la nature. Quand je marche dans la forêt, rien ne m'est indifférent, rien ne m'arrive de façon neutre. J'ai le sentiment que les arbres, les rochers, la rivière, tout m'interroge. Qui es-tu ? Pourquoi es-tu là ? N'es-tu pas qu'une chose parmi d'autres, sans qui l'univers pourrait fonctionner mais puisque tu es là tu dois arriver à vivre en harmonie avec tous les autres participants à cette nature ? Tout me renvoie à ma propre contingence et en même temps ma nécessité, car ce rapport que j'ai avec eux, personne ne pourrait l'avoir, car nous sommes chacun unique. Il en est de même pour les choses de la nature, à la campagne je réalise combien rien n'est pareil. Chaque feuille, chaque insecte, chaque bruit est différent d'un autre. J'ai vu récemment un film magnifique, "Vers la lumière", le dernier film de Kawase Naomi (si vous me suivez sur Instagram, je vous en ai déjà beaucoup parlé !), dans lequel les bruits ont tous été gardés, notamment ceux de la campagne. Et qu'est-ce que c'est bruyant ! C'est tellement proche du réel, la campagne n'est jamais silencieuse. Il suffit de tendre l'oreille et il y a toujours un son : une feuille qui tombe, une branche qui casse, un arbre qui gémit, un insecte qui gratte, un oiseau qui s'envole... la nature n'est jamais en repos, et pourtant elle semble si paisible. Sans doute parce que chaque chose est à sa place, vit en harmonie avec son propre être... cela me donne envie de tendre vers la même chose ! J'ai envie de me trouver moi-même, c'est d'ailleurs toujours la réponse que je donne quand on me demande "mais pourquoi as-tu créé ton blog ?". Je me rappelle aussi les visages un peu déçus des RP qui me demandaient ça, espérant peut être que je leur donne cette réponse impersonnelle et banale "parce que j'aime la mode" ou "parce que je veux partager mes bons plans" (je ne juge pas celles qui pensent ça, c'est juste que faut être réaliste, c'est vraiment une réponse que tout le monde donne). Je répondais "parce que j'aimerais me trouver moi-même.". Je crois qu'en fait, alors que j'étais rien de plus honnête en répondant cela, je passais pour prétentieuse ("pour qui elle se prend c'est qu'un blog faut redescendre sur terre"), ou bien pour indécise ("ouais en fait elle ne sait pas ce qu'elle veut ça craint"). Et pourtant, n'y a-t-il pas de plus belle quête que celle de se découvrir soi-même ?

Sans doute, ce scepticisme auquel j'ai été confrontée ne fait que couvrir un conformisme bien trop affligeant sur internet. Je croyais pendant longtemps que les réseaux sociaux permettaient de s'ouvrir à de véritables personnalités originales, et j'ai été bien déçue ! Je remarque que tout le monde finit par désirer la même chose, au même moment, que tout le monde s'échange des mots convenus (même les "copines" entre elles). J'ai voulu un moment faire cela, enfin rentrer dans un archétype, être comme les autres... mais un mouton noir dans un troupeau de moutons blancs, ça se repère tout de suite. Ainsi ai-je eu un retour de bâton violent, un peu bien fait pour moi, j'aurai toujours dû être heureuse de ne pas me conformer, mais c'est pesant, et j'ai voulu essayer la paix en faisant comme les autres. En fait, j'ai fini par être exclue du troupeau malgré toute ma bonne volonté pour en faire partie. Alors je suis retourné en moi-même, et je me suis chercher. Je ne pense pas m'être trouvée encore, mais j'approche du but : je n'ai plus peur d'être moi. Et si ça déplaît au plus grand nombre, si certaines se sentent remises en question, menacées, agacées ou frustrées envers moi... je m'en fiche. Totalement. Au final, je serai toujours avec moi-même, les autres viennent et s'en vont, la seule constance est ma propre compagnie. Alors autant qu'on soit bien ensemble, n'est-ce pas ?

J'espère que les photos vous plairont malgré tout !

Bécots mes chatons

PS: pas de cycle philo à venir pour le moment, je travaille pour reprendre ma fameuse rubrique 1 Tenue 1 Bouquin, que j'avais un peu délaissé par manque de temps, et aussi parce que j'avais si peu de retours que je m'étais découragée. Et pourtant ! en regardant mes statistiques, j'ai constaté que vous étiez de plus en plus nombreuses à les suivre. Damn me ! Je manque tant de confiance en moi, j'ai l'impression toujours d'être minable et je n'osais affirmer sans que l'on m'encourage tous les jours. Je vais donc reprendre cette rubrique, la seule que j'ai continué longtemps et surtout qui a du sens. Vous allez donc me revoir un livre à la main pour vous parler de mes dernière lectures, j'ai hâte j'ai hâte !

Turban lamé et maquillage gothique

Crédit photos : l'Amoureux

* * * 

Lieu : Pigneux, Savoie

* * *

Veste* : +Lili la Tigresse  -> je porte une taille 3/4 qui correspond à un 44-46

Top : H&M (d'une ancienne mais tellement ancienne collection c'est du vintage haha)

Jupe : +Bannou via I Love Vintage

* * *

Escarpins : +Prada 

Boucle d'oreilles : +Dissident Sheep (son eshop ici mais pour avoir en exclu ses nouveautés il vaut mieux s'abonner à sa newsletter !)

Collants : +Le Bourget (j'ai pris une taille 5/6 qui équivaut à un 46/48 je trouve et non au 50/52 qu'ils indiquent...)

Lentilles : Pinky Paradise (dispo ici et avec correction aussi !)

* * *

Tous les articles précédés de + sont des articles produits avec certitude de façon équitable (respect de la main d'oeuvre et de son savoir faire ou respect de l'environnement ou les deux à la fois). 

Tous les articles suivis d'une * ont été offerts par la marque en question.

Aucun lien n'est affilié. 

Retrouvez mon article sur mes marques éthiques préférées >ici<





veste python grande taille Lili la Tigresse










Commentaires

  1. Je suis ébahis par l'association de motifs et j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
  2. Ophelyinthesky08 février, 2018

    Cest genial que tu te livres comme ca. Jai lu "les 4 accords tolteques" ya pas longtemps et je suis certaine que tu le trouverais passionnant. Ca parle de retrouver son propre être et de voir a travers les écrans de fumée qu'est la société. Passionnant. Un plaisir a lire comme tes ecrits!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés