Tout le monde veut aller au ciel, oui mais personne ne veut mourir

gilet Grain de Malice

- Petula Clark,  Tout le monde veut aller au ciel -


Hello mes chatons !

Je crois que le titre de cet article résume parfaitement mon état d'esprit en ce mois d'octobre hahaha ;)

En pleines révisions, je suis le nez dans le stoïcisme, une philosophie antique qui se concentre en particulier sur la notion de la mort, et explique pourquoi il ne faut pas en avoir peur... Pourtant, la société et notre culture fait pression sur nous pour nous terrifier à l'idée de s'en aller un jour. Comment un tel paradoxe peut-il avoir lieu ? Car oui, avoir peur de la mort est un paradoxe pour les stoïciens : pourquoi avoir peur de l'inévitable ? Ainsi, les stoïciens s'appliquent à nous apprendre à déconstruire ce que la culture nous a inculqué, car nous avons chacun en nous la volonté, et la capacité d'utiliser notre raison afin de nous libérer de cette peur... et accéder ainsi au bien suprême, la liberté de l'âme. C'est le seul  moyen, selon eux, d'accéder au bonheur.

Je suis assez étonnée dans mes lectures car tout ce que j'apprends sur les stoïciens fait étrangement écho avec ce que je sais (un maigre savoir hélas), sur le bouddhisme du grand véhicule. C'est assez fascinant d'ailleurs, car il y a tellement de points communs entre deux pensées qui ne se sont jamais rencontrées, que ça me pousse dans la conviction qu'il y a là quelque sagesse absolue, et que nous ferions bien de nous pencher là-dessus non seulement pour étudier la philosophie stoïcienne, mais également pour en dégager des principes pour nous aider à mieux vivre.

Le stoïcisme est l'une des premières philosophies "véritables", si je puis le tourner ainsi, car c'est le premier mouvement philosophique qui se crée un système rationnel et qui propose plus que de mieux vivre. C'est une ode à la philosophie, car pour les stoïciens il n'y a que la philosophie qui peut nous aider à l'élévation de notre âme, et la seule capable de nous enseigner comment utiliser notre rationalité pour apprendre à vivre. Les autres courants philosophiques de l'époque, comme l'épicurisme, l'hédonisme, etc. n'étaient pas à proprement dit des systèmes philosophiques rationnels. Ils étaient des enseignements, des façons de vivre, aujourd'hui on classerait ces courants comme "lifestyle" si on devait les mettre dans une case marketing. (oui je suis fière de moi avec cette blagounette ! ;) )

Ma deuxième découverte révèle aussi mon manque de connaissances en histoire de la philosophie, mais je suis étonnée de voir à quel point mes philosophes préférés ont été profondément influencés par le stoïcisme... ainsi, des idées qui me parurent nouvelles quand je les lisais, se révélèrent profondément provoquées par le stoïcisme. Cela n'enlève bien entendu aucune valeur de mes auteurs d'amour, mais je constate que j'avais une grosse lacune philosophique, heureusement grâce à l'agrégation j'y remédie chaque jour. C'est impressionnant combien l'Antiquité est une mine d'or d'idées ! Mais voilà, il y a des connivences avec Descartes, Spinoza, Nietzsche, Schopenhauer, Hegel, Husserl, etc. assez hallucinantes. Ce qui est génial puisque du coup je pense pouvoir mieux comprendre et mieux apprendre ces philosophies que j'aime :)

Bref, vous l'aurez compris : il s'agit là d'une introduction à la prochaine thématique philosophique sur le blog : les stoïciens. Alors, évidemment, il me sera compliqué de tout dire en 4 ou 5 articles, mais je tâcherai de vous livrer un résumé, retraçant le plus possibles les principaux thèmes abordés par le stoïcisme : la mort, la vieillesse, le temps, le bonheur, la philosophie, le bien.

Pour cela, je m'appuierai essentiellement sur Sénèque, Epictète, et Marc-Aurèle, les plus célèbres auteurs, mais n'ayant pas encore de grandes connaissances sur les stoïciens grecques (comme Zénon et Chrysippe), je m'abstiendrai d'en parler, ce qui ne signifie pas qu'ils n'ont pas d'importance. Il me semble que déjà, les trois auteurs que j'ai cité sont assez clairs et complets pour avoir une vision d'ensemble correcte du stoïcisme :)

Je vous laisse donc sur cette chanson de Petula Clarke, comme une mise en bouche pour le prochain article, qui commencera l'analyse des thèmes !

Bécots mes chatons !



Crédit photos : L'Amoureux

* * *

Lieu : Les Charmettes, Chambéry

* * *

Blouse* : Grain de Malice (dispo ici)
Gilet* : Grain de Malice (dispo ici)
Jupe : Vivien of Holloway

* * *

Pins : Neko Marion (dispo ici)
Boucles d'oreilles : +vintage
Escarpins : +vintage
Sac : +vintage

* * *

Tous les articles précédés de + sont des articles produits avec certitude de façon équitable (respect de la main d'oeuvre et de son savoir faire ou respect de l'environnement ou les deux à la fois).
Tous les articles suivis d'une * ont été offerts par la marque en question.

 





Blouse jaune Grain de Malice


Pins chat Jiji NekoMarion





Commentaires

  1. Jeune femme belle et brillante <3
    Ton article m'a fait sourire car nous parlions de tout ça avec mon homme pas plus tard que le weekend dernier ! Et Épictète a joué son petit rôle dans notre histoire d'amour au tout début ^^Bref ! Le "débat" a tourné autour du fait que personnellement je n'avais pas peur de "mourir", de plus, je crois très fermement en plusieurs formes de vie après la mort. La véritable peur est celle de quitter la vie ! Cette vie si heureuse et confortable ! Et bien que ce soit inévitable, on peut tout de même trouver ça bien embêtant, et terrifiant.... N'en déplaise à ces messieurs... La peur de la mort, c'est aussi la peur de perdre un être cher, ce qui est pour le coup est complètement incertain. C'est un sujet si complexe la mort... Halala ces lectures me manquent un peu ! Merci pour tes articles ;)

    RépondreSupprimer
  2. Hello... on a hâte de lire la suite.. à très vite. Et merci.

    RépondreSupprimer
  3. Allez, je vais essayer de commenter un peu plus souvent ton blog car en vrai je lis TOUT LE TEMPS tes articles mais j'ai la flemme de laisser un commentaire... vilaine... Pourtant je suis contente que tu continues à faire de "vrais" articles de blog, pas juste quelques commentaires pour introduire la tenue, dire une banalité ou deux et basta. J'aime beaucoup te lire. Et j'adore la philo. Je t'ai déjà dit que mon coeur avait oscillé entre géographie et philo pour l'agreg ? xD et que si finalement j'ai pris géo, c'est surtout parce que les postes en philo sont peu nombreux et donc c'est moins évident pour bouger ? haha la meuf tellement stratégique... Mais je suis impatiente de pouvoir être suffisamment avancée dans mes connaissances/cours en histoire géo pour pouvoir me replonger (entre autres) dans la philo ! Merci de me donner encore plus envie de le faire ! :D

    RépondreSupprimer
  4. Belle série de photos ! Les couleurs sont superbes :)
    Gros bisous
    http://paulynagore.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés