Halloween : ma sélection de films et séries pour frissonner... de plaisir ?

Hello mes chatons,

Comme chaque année depuis presque 6 ans, Halloween est pour moi l'occasion de partager avec vous ma passion immodérée pour les films d'horreur. Passion qui malheureusement reste assez discrète sur le blog, j'aimerais pouvoir en parler plus mais comme je ne peux pas me battre sur tous les fronts, ça reste assez discret.Je suis en train de réfléchir vraiment pour changer ça, car sur les réseaux sociaux j'ai échangé avec plusieurs d'entre vous qui sont aussi fan de films H, et ça nous a donné l'occasion de discuter et échanger nos coups de coeur, quand une passion permet d'échanger avec bienveillance je trouve ça merveilleux !
Du coup, ça m'a donner envie de me lancer dans une chronique mensuelle sobrement intitulée "les Mercredis de l'Horreur. Une fois par moi, je vous livrerai une analyse d'un courant horrifique, avec analyse de mes films favoris. Pour cette première fois, je vous livre une sélection des derniers films que j'ai vu et qui m'ont convaincue (et je publie un jeudi car j'ai décidé ça trop tard pour publier mercredi, ça commence bien) ! J'espère que ça vous plaira :)
Pour vous donner un peu le programme, en novembre je vous parlerai des prémisses des films d'horreur avec les premiers films qui nous ont fait trembler dans nos chaussettes, des années 1900 aux années 1940 environ. J'espère que vous êtes prêtes pour me suivre dans cette nouvelle aventure horrifique !

Systématiquement je vous indique une note que je donne pour indiquer le niveau de gore, de tension psychologique, de jumpscare (technique qui consiste à utiliser des plans d'apparence normaux pour introduire brusquement un élément flippant... qui vous fait sursauter), et d'intensité du synopsis (il y a des films que j'ai adoré mais qui ont un synopsis quasi inexistant, ce qui en fait leur unique défaut car perso j'aime quand il y a une histoire qui se tient).
Les notes sont attribuées de * (médiocre) à ***** (excellent) !

C'est parti !

Les films 

Let the Right One in / Låt den rätte komma in

 

Titre français : Morse

Pays : Suède

Réalisateur : Tomas Alfredson d'après un roman de John Ajvide Lindqvist

Date de sortie : 2008

Synopsis : Oskar est un jeune garçon solitaire, harcelé par une bande de petits caïds à l'école. Il vit dans une banlieue grise et triste de Stockholm, ballotté entre une mère au chômage et un père absent qui ont divorcé. Sa vie commence à changer lorsque des nouveaux voisins emménage, avec une petite fille de son âge, qui ne sort que la nuit, et devient son amie.

Mon avis : Un magnifique film sur la solitude. Le prétexte du vampire (oui bon je ne vous spoile rien, on le sait depuis le début), est surtout un prétexte pour montrer à quel point les gens sont isolés les uns des autres. Les adultes sont alcooliques, absents, ne cherchent pas à défendre les enfants, qui eux semblent avoir le choix entre être bourreaux ou victimes. Triste humanité que celle que dépeint Tomas Alfredson dans sa Suède natale. Finalement, seuls les non-humains sont plus solidaires et compatissant que ceux qu'ils égorgent pour survivre...

Niveau gore : ****

Tension psy : **

Jumpscare : **

Intensité synopsis : *****


Drag me to Hell



Titre français : Jusqu'en Enfer

Pays : Etats-Unis

Réalisateur : Sam Raimi

Date de sortie : 2009

Synopsis : Christine Brown est une jeune femme qui souhaite faire carrière dans la banque. Malheureusement, sa promotion à un meilleur poste est menacée par un collègue peu scrupuleux, alors qu'elle se laisse facilement émouvoir par ses clients pour leur rallonger leur crédit. Sous la pression de son chef, elle décide de refuser fermement la demande suppliante d'une vieille dame qui ne peut pas rembourser le crédit pour sa maison. Cette dernière, furieuse, attaque Christine et lui jette une malédiction sur son âme... en effet, après trois jours un affreux démon viendra la chercher pour la traîner en Enfer. Christine doit alors trouver un moyen de s'en sortir vivante. Mais peut-on échapper aux feux bouillonnants des Enfers ?

Mon avis : Ce film est une bonne surprise. Le casting est bon, les acteurs sont vraiment efficaces, il y a des scènes gores mais à mourir de rire, et d'ailleurs c'est le but ! Mais c'est un rire qui finir par tourner jaune, car au fur et à mesure que le film avance on est partagés entre le grotesque presque burlesque et l'effroi. C'est un film qui sur le coup divertit : j'ai ri à gorge déployé, puis j'ai frémis, puis je tremblais, puis je riais. J'en suis sortie satisfaite d'avoir passé un bon moment, avec une réalisation qui s'amuse avec les codes classiques des films d'horreur. Mais quelques jours après, je me suis surprise à penser en profondeur à ce film. Et si sous ses airs amusants, se cachait une réelle réflexion sur l'indifférence et la mort, sur la société capitaliste impitoyable et la haine entre les classes sociales ? Finalement, ce film donne bien plus matière à penser que ce que l'on peut croire, et ce genre de doubles lectures révèle à quel point le film est bon. J'en suis venue carrément à le classer parmi mes favoris de tous les temps !

Niveau gore : **** (il y a quand même des scènes bien gores, avec tous les fluides du corps, mais ça reste très drôle car grand guignol)

Tension psy : ***

Jumpscare : **

Intensité synopsis : *** (ça reste quand même une idée très classique !)


Ichi the Killer / 殺し屋 Kuroshiya

 

 

 

Titre français : Ichi the Killer

Pays : Japon

Réalisateur : Takashi Miike

Date de sortie : 2001

Synopsis : Un chef de gang disparaît avec tout l'argent du clan. Ses hommes partent à sa recherche, mais c'est le début d'un cauchemar et leur monde va sombrer dans le chaos.

Mon avis : Ce film est une comédie. Il faut vraiment le regarder en pensant à cela : Takashi Miike c'est le cancre du cinéma japonais. Un génie, mais qui prend un malin plaisir à ne jamais rien faire de façon conventionnelle. Souvent, ses films sont un prétexte pour à la fois provoquer une catharsis par un trop plein des choses les plus horribles du genre humain (torture, viol, violence, torture, torture, torture), mais aussi prendre son spectateur en otage. Ah, vous voulez voir de l'horreur ? Eh bien je vais vous en donner. Je vais vous jeter à la figure toute cette violence que vous refoulez et dont vous avez honte mais pourtant qui est là, dans votre coeur. Voilà ce que semble dire Takashi Miike quand il nous jette à la figure les hectolitres d'hémoglobine, les doigts coupés et les enfants sadiques. Personne n'a grâce dans ce film, chaque personnage est une caricature d'un monstre. Et pourtant, quand ce faux cauchemar, tellement affreux qu'il ne nous reste plus que le rire pour nous échapper, il paraît que le monde "réel" nous réserve bien plus de violence que cette farce sanguinolente sortie de l'esprit fou de Takashi Miike. Voilà la force du maître de l'horreur japonais : le rire, c'est notre échappatoire à notre propre horreur que nous ravalons chaque jour pour ne pas la laisser éclater.

Niveau gore : ***************************** (oui, ce film est VRAIMENT très gore. Mais drôle. Mais gore. Ne mangez pas en le regardant)

Tension psy : *

Jumpscare : *

Intensité synopsis : * (il n'y a pas d'histoire. mais il y a Asano Tadanobu, aka mon acteur favori et qui est super sexy avec sa bouche déchirée et son rire de sadique.)


The Others




Titre français : Les Autres

Pays : Espagne - France - Etats-Unis

Réalisateur : Alejandro Amenabar

Date de sortie : 2001

Synopsis : En 1945, trois servants toquent à la porte d'une grande demeure anglaise, isolée de tout. Une femme élégante mais sévère leur ouvre, du nom de Grace, et ils rentrent à son service. Mais elle leur impose tout un tas de règles très rigoureuse, car ses enfants sont allergiques mortellement à la lumière. Cependant, l'arrivée de ces trois étrangers vont coïncider avec tout un tas d'expériences plus bizarres les unes que les autres, au point que Grace commence à penser qu'ils ne sont pas seuls...

Mon avis : J'étais sceptique car c'est un film qui a eu énormément de succès à sa sortie, et je me méfie beaucoup des films d'épouvante qui ont du succès au grand public (c'est mon petit snobisme à moi, j'assume), car il s'avère souvent qu'ils sont d'un classique extrême et pas forcément très bien tournés. The Others fait exception. C'est un film très pesant dès les premières minutes du film. Chaque personnage est étrange, on n'arrive pas à en cerner un seul. Qui dit la vérité, qui est fou ? Grace est-elle une si bonne mère comme elle le prétend ? Pourquoi ses enfants ne supportent pas la lumière ? Qui sont ces trois servants sortis de nulle part ? Bref, la tension est si bien menée qu'elle devient vraiment insupportable jusqu'aux dernières 15 minutes du film où tout est révélé. Un beau film, avec des plans picturaux, des couleurs glauques et une Nicole Kidman extraordinaire. Un bon film à voir, pas forcément comme film d'horreur mais comme un excellent thriller psychologique.

Niveau gore : *

Tension psy : *****

Jumpscare : ***

Intensité synopsis : *****


Les séries

Preacher



Titre français : Preacher

Pays : Etats-Unis

Réalisateur : Seth Rogen, Evan Goldberg, Sam Catlin, d'après un Comics de Garth Ennis

Date de sortie 1ère Saison : 2016

Synopsis : Jesse Custer est en apparence un banal prêtre dans une petite paroisse du fin fond des Etats-Unis, dans un village sans histoire. Mais le surgissement d'une mystérieuse inconnue et des rencontres de plus en plus incroyables vont révéler que Jesse Custer est tout sauf banal.

Mon avis : Si vous aimez les séries cyniques, humour noir et qui aime bien se moquer de la religion bête et aveugle, cette série est pour vous ! Sous un fond policier et spirituel qui est la quête de Dieu, les réalisateurs en balancent sur ces coins reculés américains où personne ne sait pourquoi ils vont à l'église. Entre scènes gores, humour noir, thriller et critique sociale, cette série ne laissera personne indifférent.

Niveau gore : ****

Tension psy : ***

Jumpscare : **

Intensité synopsis : ***


 The Expanse

 

Titre français : The Expanse

Pays : Etats-Unis

Réalisateur : Mark Fergus, Hawk Ostby, d'après les romans de James S.A Corey

Date de sortie 1ère Saison : 2015

Synopsis : 200 ans dans le futur, le système solaire est entièrement colonisé. Le détective Josephus Miller, né sur la Station Cérès dans la ceinture d'astéroïdes, a pour mission de retrouver une jeune femme, Julie Mao. Il est bientôt épaulé dans sa tâche par James Holden, second du cargo spatial impliqué dans un incident qui va exacerber les relations tendues entre une Terre dirigée par les Nations unies appauvrie en ressource, la République du Congrès martien, prospère et de plus en plus puissante, et les colonies de la ceinture d'astéroïdes, dirigées par la Terre et Mars et dont les natifs sont surexploités. Ils vont bientôt découvrir que la disparition de la jeune femme est liée à une vaste conspiration qui menace la paix dans le système solaire et la survie de l'humanité.
(et oui ceci est un copié/collé éhonté de Wikipédia, pour ma défense j'en suis à la fin de la seconde saison donc je ne me rappelais plus comment vous résumer sans spoiler le début de l'histoire !)

Mon avis : Ce qui commence comme une banale enquête policière finit par révéler des choses bien plus graves et horribles qu'une simple disparition. Qu'arriverait-il à notre monde si les grandes sociétés se disputaient le système solaire ? Sommes-nous vraiment prêts à tout pour dominer les peuples les plus fragiles ? Si cette série n'est pas de l'horreur à proprement parler, je trouve qu'elle soulève des angoisses et des problèmes sociétaux affreux et se posent les réelles questions de l'horreur : le monstre est en l'humain et pas en l'étranger. Une série bien menée, des acteurs attachants, une histoire qui prend de l'ampleur à chaque épisode, et une vraie réflexion derrière. A voir absolument !

Niveau gore : **

Tension psy : ***

Jumpscare : **

Intensité synopsis : ****

The Exorcist 

 

 

Titre français : L'Exorciste

Pays : Etats-Unis

Réalisateur : Jeremy Slater, d'après le roman de William Peter Blatty et le film de William Friedkin (1973)

Date de sortie 1ère Saison : 2016

Synopsis : Dans la banlieue paisible de Chicago, la famille Rance vient s'installer pour mener une vie tranquille. Mais à peine arrivée, des forces démoniaques se manifestent de plus en plus violemment, au point que la jeune fille Katherine semble être possédée, du moins c'est ce que croit sa mère Angela. Cette dernière va chercher de l'aide auprès du Père Tomas Ortega, qui, dépassé par les évènements, se tournera vers l'exorciste renommé Père Marcus Keane. Mais très vite, ce qui devait être une simple possession se révèle avoir des racines bien plus graves et ténébreuses.

Mon avis : Outre le Père Marcus Keane, joué par le génial Ben Daniels à la voix tellement sexy qui me donne envie de lui arracher son saint col, avec son accent irlandais à se damner, littéralement, cette série est l'une des rares qui vous met en haleine du début à la fin de la première saison. La seconde est tout aussi extra, je la regarde en ce moment et je prends un plaisir de dingue à chaque nouvel épisode (oui, toujours pour Père Marcus mais pas que !). Déjà, je trouve la série très fidèle à l'esprit du film : un peu gore et dégueu à certains moments, parfois beaucoup d'humour sur la religion mais avec un discours suffisamment ambiguë pour qu'on ait quand même envie de croire que Dieu existe, et surtout un mystère bien distillé dans chaque épisode pour éclater en apothéose dans les trois derniers épisodes. Les acteurs sont tous magistraux, les effets spéciaux extrêmement bien réalisés, enfin c'est vraiment LA série épouvante à regarder si vous voulez frissonner !

Niveau gore : ****

Tension psy : ****

Jumpscare : ***

Intensité synopsis : ****

 



Commentaires

  1. Je ne pouvais que commenter cet article après notre discussion sur Instagram ! Ce concept de mercredis de l’horreur est une super idée !! On va finir collés à la TV maintenant ahah 😂 C’est super que tu nous parle de ça sur ton blog, en plus t’es critiques sont poussées et drôles ! Forcément j’adhère à 💯 😊😊
    Mille baisers,
    Jade

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés