1 Tenue 1 Bouquin : 20 ans avec mon chat




Hello mes chatons !



Je suis super heureuse de vous retrouver pour ce défi qui mêle mode et littérature, et que je me suis mise au défi de réaliser chaque mois.



Surtout que ce mois-ci, je partage avec vous un immense coup de coeur pour le livre 20 ans avec mon chat de Mayumi Inaba, une auteure et poétesse japonaise.



Je ne lis pas beaucoup de romans, à vrai dire je n'ai absolument pas le temps car les livres de philosophie sont chronophages et obsédants donc il m'est très difficile de lire autre chose. Et puis je me sens toujours coupable de prendre du temps pour lire autre chose que ce qui m'est utile pour mes études, si vous voyiez la pile de livres que je dois absolument lire pour ne pas faire honte à ma discipline !



Enfin, du coup je passe à côté de très bons livres, qui même s'ils ne sont pas estampillés 'philosophie" n'en restent pas moins des beaux livres qui font réfléchir, qui apportent à notre âme une nourriture, qui nous apaisent et nous font grandir.

C'est exactement ce qu'il s'est passé avec ce livre. Dès les premières pages j'ai complètement adhéré au style de l'écrivaine : fluide, simple, sans fioritures mais réussissant à nous transmettre l'essentiel. Mon Dieu comme j'aime ce genre d'écriture ! C'est d'ailleurs semblable à ce que j'aime dans la culture japonaise, en tout cas dans certains de ses aspects : aller droit à l'essentiel, transmettre l'émotion justement et sans pathos, nous laissant libre de faire ce qu'on veut avec ce qu'on nous a donné. C'est nous mettre sur la piste de nous-mêmes, on ne se sent pas prisonniers d'un tas de descriptions qui nous empêchent de nous projeter dans l'histoire en tant que nous-mêmes.



Bon je m'égare, et je ne vous ai toujours pas raconter le thème même de l'histoire !

En fait... il n'y a pas vraiment d'histoire. Mayumi Inaba nous raconte les 20 ans qu'elle a passé avec son chat. C'est tout, et en même temps c'est beaucoup. Il s'en passe des choses en 20 ans... comment elle a trouvé son chat dans la rue, comment elle a déménagé et comment le chat l'a vécu, comment le chat lui a montré la vie sous un autre angle, comment il lui a appris à voir les choses du monde d'une façon différente, et comment l'auteure a dû être la témoin du crépuscule de la vie de ce petit être qui a chamboulé sa vie.



Il n'y a ni suspens, ni action qui nous tient en haleine, mais ce livre est beau. J'ai savouré chaque mot, chaque phrase, car tout est dit avec une justesse et une douceur sans pareil. Le texte est entrecoupé de poèmes courts, un peu à la manière des haïku, et ils sont particulièrement touchant. Mayumi Inaba a le don pour cerner l'essentiel et la beauté d'un instant.


Les mots me manquent pour vous décrire le bonheur que j'ai eu à le lire. C'est un livre qui m'a donné envie de vivre. Non pas que je veuille mourir, mais je suis quelqu'un de très tourmenté, et ce livre m'a apporté de la paix. Il s'en dégage une harmonie, quelque chose de zen dans le sens bouddhique du terme, c'est-à-dire une sérénité face à la vie et à la mort : nous naissons, nous vivons, nous mourrons. Et quelle importance ? Savourons la vie comme elle se présente, avec ce qu'elle a de doux, ce qu'elle a d'amer, et acceptons notre finitude. Tout se finit, tout commence, et ainsi de suite.

Peu de livres m'ont autant chamboulée que celui-ci.



Bien sûr, j'adore mes chats, je les aime plus que tout, alors est-ce sans doute pour cela que ça m'a tant touchée. Mais il y a quelque chose de plus dans ce livre, que le simple témoignage d'une amoureuse des chats. C'est un livre de la vie. Sans prétention, mais avec une honnêteté et une douce simplicité qui donne envie d'aimer ce qui nous entoure.





Il me sera difficile de ne pas du tout vous parler des photos : Deerily et moi nous nous connaissons depuis deux ans maintenant, et bien sûr nous partageons plus que les instants de shooting, notamment notre passion pour les chats. Elle a elle-même deux adorables chats que vous pourrez voir sur sa galerie Instagram, et donc nos petits bébés poilus sont bien souvent au coeur de nos conversations ! Il était donc évident qu'il n'y avait qu'elle pour faire les photos de cet article si particulier :)

Nous avons choisi d'aller à la Galerie de la Paléontologie au Jardin des Plantes, un lieu que j'affectionne tout particulièrement car il ya plein de squelettes partout et c'est Halloween tous les jours, car c'est juste fascinant de pouvoir découvrir cette diversité d'animaux (vivants ou éteints), ça nous remet un peu à notre place, nous les humains qui souvent sommes un peu trop prétentieux, alors que nous ne sommes vraiment que très peu de chose.

Ça rejoint complètement mon impression en refermant le livre. Une vie qui se finit, et la vie qui continue.


Crédit photos : Deerily (Instagram)

Chemisier : H&M (récemment j'ai vu un reportage sur les Laogai, les camps de travail chinois, qui produisent une grande partie de ce qui est étiqueté "made in China", et j'ai vraiment eu très honte d'avoir craqué pour ce chemisier il y a quelques mois... on ne m'y reprendra plus !)

Jupe : Lindy Bop (dispo ici)
Escarpins : Roger Vivier 
Sac : Furla
Boucles d'oreilles : Swarovski* (dispo ici) (merci Laura <3)
Bagues : Lotta Djossou (dispo ici, ici et ici

Livre : 20 ans avec mon chat, de Mayumi Inaba (dispo ici ou ici)







"Ton vrai nom personne ne le connaît
Dans le demi-jour d'un jeune quartier
Tu n'étais qu'une voix
Comme une étoile comme une pierre
Comme un grain de sable lumineux
Qui frappe à la porte
Au loin on entendait des notes de musique
Yesterday
La chanson chantait ton hier
Le passé dit adieu à aujourd'hui je voulais croire
Qu'on chantait au loin
Comme un œuf qui tombe tu naissais de nouveau
J'aurai pu te baptiser "Demain"
J'aurais pu te baptiser "Aube"


D'où vient le nom ?
Toi tu réponds seulement "Mî" "




















"Je ne souhaite pas devenir un vrai chat
Je laisse libre mon imagination qui voient ce que voient tes yeux
Sur la place sombre où s'assemblent les chats de Musashino
Qu'est-ce qui se cache quelle odeur
J'ai beau lire et lire encore
Tant de choses que je ne comprends pas
Toi qui avances au milieu de ce monde que je ne connais pas
A chacun de tes retours
Tu fais retentir ta petite assiette
Comme pour m'apprendre quelque chose
Chat où vas-tu ainsi chaque soir ?
De la nuit lointaine que les yeux humains ne voient pas
Tu reviens
Les coussinets glacés les oreilles dressées


Et moi j'essuie les petites traces de tes pas dans le couloir
L'empreinte de la nuit
Les traces d'un secret qui n'appartient qu'à toi."









Commentaires

  1. Ce livre a l'air passionnant! On vit tellement de choses avec nos petites boules de poils! Joli clin d'œil avec la jupe au passage :p
    Gros bisous!
    https://paulynagore.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé ;) oui c'est clair que nos animaux nous font évoluer, et changer de regard sur le monde qui nous entoure ! c'est ça qui est beau :) bisous bella !

      Supprimer
  2. super orignal , toi seule à la secret de ce genre de choses
    cela rend super bien et les photos sont superbes
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Chacha pour ton gentil mot <3

      Supprimer
  3. Tu me donnes envie de le lire (moi j'ai beaucoup de mal à lire autres chose que des romans justement ! il me faut ma dose de fiction, de qualité tout de même.. ) Ce titre m'interpelle d'autant plus que cela fait déjà 18 ans que je passe avec mon bon gros vieux matou, je croise les doigts pour qu'il y en ait encore au moins deux autres...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés