Bonne adresse : Au Fil des Saisons, le petit trésor caché au coeur de Paris


Hello mes chatons,

Aujourd'hui je partage avec vous une bonne adresse, découverte il y a peu grâce à Nathalie, du blog The Crazy Soprane, qui m'a invitée à partager avec elle une chouette soirée dans un bien sympathique restaurant au coeur de Paris : Au fil des saisons.

J'avais bien besoin de passer une soirée autour d'un bon repas, et en bonne compagnie, car j'ai passé une semaine très stressante et éprouvante émotionnellement. Eh bien on n'aurait pas pu mieux trouver que chez Au fil des saisons !

L'accueil a tout de suite été très chaleureux, simple et sympathique, ce qui sont pour moi les trois ingrédients indispensables en plus de la cuisine pour passer un bon moment au restaurant.

La déco quant à elle était dans le même esprit : simple, un brin humoristique avec ces tableaux de poissons très surréalistes, et puis chaleureuse. Comme on dit : on se sent comme chez soi.






Après s'être installées, il était temps de découvrir leur carte. Bonne nouvelle, peu de plats sont au programme, ce qui est le signe absolu de la fraîcheur des ingrédients. Tout nous fait envie avec Nathalie, et il nous est super difficile de choisir !

J'ai longuement hésité entre les tomates et la burrata fraîche et les oeufs cocottes à la truffe, mais finalement la fraîcheur l'a emportée, en amoureuse de la burrata que je suis j'ai opté pour ma première idée. Nathalie penche plutôt pour des ravioles de Gambas parfumées à l'anis.

Guess what ? C'était délicieux !

Les tomates étaient savoreuses, "des tomates qui viennent de la vraie terre" nous précise le monsieur qui s'occupait de nous, et à qui j'ai, ô malheur, oublié de demander son nom. Eh bien ça se sentait qu'elles venaient de la vraie terre ces tomates : goûtues, fraîches, dont la subtile douceur était relevée par la sauce au basilic et l'onctuosité de la burrata.

Nathalie de son côté ne cessait de s'extasier sur ses ravioles, dont j'ai goûté un petit bout (je ne suis pas fan des gambas) : effectivement, ça envoyait du délicieux !









La suite : un plat, forcément. Avec l'entrée on était si bien parties qu'on a poursuivi sur notre lancée.

On a opté pour les deux plats qui nous faisait envie : une souris d'agneau très très confite et un poulet jaune fermier aux champignons (des girolles il me semble ?), et un jus fumé à tomber.

Nous ne sommes pas déçues, la viande est savoureuse, le jus est parfumé sans être trop lourd.

Je lèverai simplement un petit bémol, la purée qui accompagnait la souris d'agneau manquait de goût, il faut dire que la moitié de ma famille vient du Dauphiné alors la patate chez nous c'est sacré. Ma grand mère et ma maman en font une si succulente qu'il m'est difficile d'en trouver une à mon goût au restaurant. Enfin bref, celle-ci était un peu sans intérêt, je crois qu'il aurait été plus judicieux de faire une pomme de terre rôtie aux herbes ou bien juste sautée. Mais qu'importe, la souris était fondante et goûtue, absolument exquise, confite comme il faut, et le jus était à tomber.

Le poulet de son côté n'était pas en reste : ça c'était un poulet qui a galopé dans la basse cour, ça se sentait. Le jus idem : bien parfumé, délicieux avec les petits champignons laissés bruts, nous permettant de savourer leur terroir.






Avec tout ça me direz-vous : un DESSERT ?

Eh bien oui. Même si mon estomac voyait sa fin arriver, il me fallait goûter un de leurs (appétissants) desserts. C'est une manie, quand j'entre dans un restaurant je choisis d'abord mon dessert. Si la carte des douceurs ne me plaît pas, ça commence mal.
Mais là en l'occurrence ils me faisaient tous envie, et j'ai opté pour l'un des plus difficiles à réussir : le mi cuit au chocolat (noir). Nathalie est plus raisonnable, et se dirige vers la glace vanille maison avec des fruits frais.

Alors ce mi cuit mes amis... CE MI CUIT. Non mais sans déconner, il FAUT que vous alliez chez Au Fil des Saisons pour goûter ce mi cuit.
Bien dodu mais pas gras, trônant fièrement au milieu de son assiette, ce mi cuit déjà me regardait avec insolence : "découpe moi si tu l'oses". J'ai osé, et s'est mis à dégouliner le coeur du mi cuit, épais, luisant, et une odeur de chocolat vint nous remplir avec délice les narines.
Ce mi cuit était la quintessence du mi cuit : les remparts de pâte cuite à point renfermaient en eux le trésor noir du chocolat fondant, mais lui n'était en rien écoeurant : point de beurre à outrance ni de crème rance, un parfait dosage et équilibre dont le cuisiner avait eu l'élégance.

Voyez, ce mi cuit réveille mes rimes !

Non vraiment, où que vous soyez,
Si à Paris vous passez,
Au fil des saisons vous ne pouvez manquer.




Un grand merci à l'équipe Au fil des saisons pour nous avoir reçues !

Si j'ai réussi à vous donner envie de tester cette adresse, et de l'adopter, voici les coordonnées :

Restaurant Au Fil des Saisons
6 rue des Fontaines du Temple
75003 Paris
Téléphone : 01 42 74 16 60

Et n'hésitez pas à jeter un oeil à toutes leurs critiques positives sur Tripadvisor ici ;) 

Commentaires

  1. super les photos
    cela donne envie d'aller y diner
    gros gros bisous ma belle

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés