Kanazawa #3: le charme caché de la ville


Hello mes chatons !

Aujourd'hui je vous montre mes dernières photos de Kanazawa, avant de vous emmener pour Kyôto !

Comme souvent au Japon mes coins préférés ont été des coins pas très touristiques, voire pas du tout, et où j'ai pu goûter un peu à la quiétude des lieux et m'imprégner de ce charme simple et discret, mais terriblement envoûtant, qui caractérise pour moi le Japon parfaitement.

Ce jour-là, c'était donc mon second jour à Kanazawa, j'avais décidé de faire tout le tour de la ville à pied, d'une part pour économiser le bus, d'autre part pour éviter les masses de personnes en sueur dans les bus et découvrir des coins cachés.

Armée de la carte de la ville, je me suis donc lancée !
J'ai traversé la rivière (pas à la nage hein) (quoique ça aurait bien car il faisait très chaud !), pour aller dans une partie de la ville un peu excentrée mais très connue pour ses temples bouddhiques. Et vous le savez, il suffit qu'il y ait le mot "temple" et j'arrive en courant :)
J'étais un peu mitigée, il y avait de jolis endroits un peu laissés à l'abandon, mais c'était justement leur charme, notamment un temple complètement abandonné mais qui avait de magnifiques cerisiers tous en fleurs, alors que les autres n'avaient que des bourgeons. J'y ai passé une bonne demie heure à simplement le regarder, pour le garder en mémoire les jours de tristesse en France. Dans la rue il y avait quelques enfants qui allaient sans doute à l'école, un homme d'une soixantaine d'année armé d'un énorme appareil photo (sûrement un "chasseur de fleurs sakura" ! il y en a plein à cette époque de l'année), et une vieille dame qui se promenait, me voyant en admiration devant le cerisier elle s'est aussi arrêté, et toutes les deux côte à côté nous avons savourer silencieusement les délices fugaces mais divin que la nature nous offrait.

Ensuite je suis repartie et je suis tombée sur un très vilain temple tout bétonné, mais qui avait plein de stèles (funéraires ? je ne sais pas !) avec des bouddhas et des jizô (les bonzes) très rigolos qui se dressaient en plein milieu comme une armée un brin ridicule avec leur petit bonnet usé sur la tête. A l'entrée du temple il y avait deux monstres très énervés qui portaient les piliers, ça m'a beaucoup fait rire ! (ça c'est normal, il y a toujours deux gardiens des temples aux allures terrifiantes, c'est pour faire fuir les mauvais esprits !) (mais ceux-là étaient plutôt rigolos ^^).

Après une petite pause je suis retournée plus au centre de la ville où j'ai découvert de jolis temples dont je n'ai pas retenu le nom (pas bien !), aux alentours du Kenrokuen. Ils étaient aussi complètement dépeuplés pour mon plus grand bonheur, car bien que pas grands je les ai trouvés merveilleux dans leur simplicité et leur vétusté, j'y ai donc passé un long moment.

Si vous allez à Kanazawa impossible de passer à côté du château, assez impressionnant par sa longueur, je ne l'ai pas visité car manque de temps, et puis je n'aime pas trop l'intérieur des châteaux japonais, systématiquement je suis déçue (et oui j'en ai déjà fait pas mal pour me faire une opinion dessus !) car c'est tout vide à l'intérieur, comme nos châteaux du Moyen-Âge, et c'est beaucoup plus beau de loin.

J'espère que mes photos vous plairont et que vous trouverez aussi ce petit charme de ces coins cachés qui m'a fait craquer !

Bécots <3












































Commentaires

  1. C'est très beau tous ces petits coins perdus ! ♥ J'espère passer à Kanazawa à la rentrée :D

    RépondreSupprimer
  2. de très jolies endroits
    et de très beaux coin
    j'aime beaucoup ma belle
    gros bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés