Kanazawa #1: le paisible sanctuaire Oyama-jinja


Hello mes chatons,

Je ne savais pas trop comment vous présenter mon arrêt à Kanazawa, je vous l'avoue.
En fait, je me suis rendue compte que j'avais vraiment beaucoup de photos de certains endroits qui m'ont complètement envoûtée, mais dans la globalité je n'ai pas aimé cette ville.
Kanazawa, on me l'avait vendue comme une ville splendide, le Graal des amoureux de la culture ancienne japonaise, mes profs à l'INALCO étaient en permanence en mode "Kanazawa par-ci, Kanazawa par-là, berceau de la culture japonaiiiise" gnagnagna.
Ouais eh bien ça a beau être la ville berceau du Nô (l'une des plus anciennes formes de théâtre au monde), cette ville ne m'a absolument pas charmée.

Et pourtant, je l'ai parcourue en long, en large, et en travers, car c'est pas bien grand, et que j'adore marcher. Je n'ai donc jamais pris le bus, enfin sauf le premier jour car il pleuvait (et la pluie c'est pas de la blague au Japon, autant vous dire que notre micro déluge depuis samedi est une vaste plaisanterie par rapport à ce qu'il tombe en un seul jour au Japon !).

La première raison de mon mécontentement fut le très mauvais accueil des locaux, que j'ai trouvé particulièrement désagréables et racistes. Par racistes, comprenez que pour eux nous sommes des étrangers, c'est tout. Pas des humains intéressants, mais des sacs à sous ignares, incultes, et évidemment incapables d'aligner trois mots de japonais et encore moins de comprendre la finesse de leur culture. Comment le perçoit-on ? on a beau essayer de faire des jolies phrases en japonais, on se fait rembarrer dans un anglais épouvantable et incompréhensible.
Ça se voit aussi dans le peu d'effort que les Japonais de Kanazawa font pour expliquer leur culture: peu d'explications en anglais, ou alors très sommaires, et une tendance à la simplification caricaturale aux clichés qu'ils savent vendeurs (les Geisha, le thé, les feuilles d'or (spécialité de la région)).

Je m'attendais à une petite ville fière de son héritage culturel, sympathique et accueillante, j'ai été confrontée violemment à mon image d'étrangère (un exemple, la déception évidente de Japonais qui m'ont demandé si je bredouillais le japonais parce que j'avais de la famille japonaise, à ma réponse négative j'ai pu lire le désarroi et l'incompréhension sur leurs visages...) qui de toute façon ne pourra jamais comprendre le Japon.

Donc voilà, Kanazawa et moi, on n'est pas amies.

Sauf...

Sauf pour ces quelques endroits, que j'ai décidé de vous montrer en trois parties, dont voici la première, sans doute l'un de mes coups de coeur de ce voyage.

Oyama-Jinja, un sanctuaire shintô paisible sur lequel je suis tombée au détour d'une rue.

Pourtant, il n'est pas fantastiquement sublime, il est même plutôt banal, mais je lui ai trouvé un charme incroyable ! Comme toujours il y avait ce mix si parfaitement équilibré entre la main humaine et la nature, avec de la mousse partout, des cerisiers qui commençaient à fleurir, un petit étang et des mini cascades qui venaient troubler le silence solennel du lieu.

J'y suis restée au bas mot deux heures, et pourtant il est petit comme sanctuaire. Mais son harmonie était totalement envoûtante. Quel bonheur ce vert vibrant, tranchant avec le rouge vif, couleur propre aux sanctuaires shintô (quoiqu'on en trouve aussi dans les temples bouddhistes), et la délicate couleur rosée des timides fleurs de cerisiers qui pointaient le bout de leur nez !

Ah ! je n'ai jamais eu paix semblable dans mon coeur que pendant ces heures passées dans les sanctuaires shintô dont celui-ci.

Il n'y avait personne d'ailleurs à ce moment-là, comme si j'étais rentrée dans un espace/temps différent, car Kanazawa est d'ordinaire bourrée de touristes.

J'ai essayé de vous retranscrire cette merveilleuse paix, douce contemplation de la nature vivant en harmonie avec les constructions ancestrales humaines, sans jamais s'envahir ni l'une ni l'autre, elles coexistent en une quiétude génératrice de bien être et d'amour...

J'espère que ça vous plaira !

Bécots <3
























Commentaires

  1. tu nous fais toujours voyager et j'adore
    ces photos sont superbe tout comme l'endroit
    cela donne envie d'y aller
    et merci pour tes petites mots
    gros gros bisous ma belle

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés