Mon service civique, le bilan.

Source


Hello mes chatons !

Aujourd'hui je vous écris pour vous parler de quelque chose de bien particulier, le service civique !
Le quoi ?
Service civique ! C'est un engagement volontaire des jeunes entre 18 et 25 ans envers l'État français, en gros on travaille pour une association et on touche une indemnité de l'État.
Je viens juste de finir mon service civique après 9 mois de bons et loyaux services et j'ai eu envie de vous partager mon expérience, déjà parce que le service civique est bien mal connu malheureusement, mais aussi pour vous aider à vous décider si vous avez envie de vous lancer dans cette grande aventure :)

Mais avant de vous parler de moi, parlons des généralités du service civique ! J'ai compilé les questions les plus fréquentes qu'on me posait quand je disais que j'effectuais mon service civique, mais si vous avez d'autres questions n'hésitez pas à me les poser en commentaires, je vous répondrai du mieux que je peux.



C'est pour qui ? Comment trouver un poste de service civique ?

Comme je vous le disais, ça concerne les moins de 25 ans, il n'y a pas d'exceptions.
Pour trouver un poste de service civique c'est tout simple... Rendez-vous sur le site officiel, cherchez les annonces correspondants à vos critères (régions, durée, temps par semaine), et après postulez. C'est un site très bien fait et très fonctionnel. Attention, il y a très très peu de places, seulement un jeune sur 4 trouve une place ! Donc n'hésitez pas à postuler à un maximum d'annonces. J'ai envoyé pas loin de 15 demandes avant d'être recontactée.

Ça dure combien de temps ? C'est combien d'heures par semaine ? 

La durée d'engagement est de maximum 9 mois. Comme le service civique n'est pas un travail, il n'y a pas de possibilité d'allonger son contrat après 9 mois. Pour les heures par semaine, ça dépend ! Je travaillais 24h par semaine, c'est possible de faire un peu moins, ou de faire 35h/semaine.

Est-il possible de cumuler études et service civique ?

Eh bien oui, c'est ce que j'ai fait ! Ça dépend par contre de vos études, et de votre service civique. J'avais la chance d'avoir un emploi du temps très léger niveau fac, et de ne travailler "que" deux jours par semaine pour le service civique donc j'ai pu cumuler les deux. Par contre vérifiez vos disponibilité par rapport à vos études avant de vous engager. Si vous êtes en fac avec 30h/semaine de cours, laissez tomber, vous n'arriverez pas à cumuler avec votre service civique. C'est quand même un engagement personnel, ça ne doit pas devenir une corvée et empiéter sur vos études.

Le service civique, c'est fatigant ? Qu'est-ce que ça apporte ?

Alors oui, j'ai trouvé que c'était très fatigant, mais ça c'est parce que quand je m'engage dans quelque chose je m'engage à 100%. Donc forcément je m'investissais tellement dans mon service civique que j'ai fini un peu sur les rotules.
Ça apporte beaucoup de choses. Si vous êtes jeunes et que vous n'avez jamais travaillé de votre vie, ça vous montre le monde du travail mais version douce. Moi j'avais déjà beaucoup travaillé dans le monde de la vente donc ça ne m'a rien appris de ce côté là. Par contre ça m'a permis de rencontrer plein de gens différents, de voir mes capacités, ce que j'aime et ce que je n'aime pas comme travail. Plus matériellement ça apporte un peu d'argent ce qui n'est pas négligeable, après c'est juste une indemnité, c'est environ 570€ par mois ce qui n'est pas grand chose quand on vit à Paris par exemple. Mais c'est déjà très bien car en général les circonstances du service civique sont très cools et on fait plein de trucs en parallèle !

Est-ce qu'on est suivi pendant son service civique ?

Là, je ne peux vous répondre qu'avec mon expérience, car ça dépend complètement des associations. Personnellement je n'ai pas du tout été encadrée dans mon service civique, mais ça ne m'a pas dérangée car je préfère être indépendante et qu'on me fiche la paix ! Il faut garder en tête que dans beaucoup de cas vous allez effectuer votre service civique avec des bénévoles autour de vous, qui n'ont donc pas forcément beaucoup de temps à vous accorder car ils sont déjà très occupés par leurs casquettes dans leur association. C'est un peu dommage en fait, car je trouve que les jeunes sont laissés un peu seul dans leur service civique. Il n'y a pas de réel accompagnement. Après comme je n'en avais pas besoin je n'ai pas insisté pour discuter de mon service civique avec les gens de mon association, mais je suis certaine que si j'avais eu besoin de parler en insistant un peu on m'aurait plus soutenue. Encore une fois je suis très indépendante et je préfère qu'on me laisse faire les choses dans mon coin donc je ne suis pas une référence !



Quelle est ton expérience de service civique ?

Comme je vous le disais j'ai postulé à vraiment beaucoup d'offres de service civique en faisant attention que je pourrais le faire coïncider avec mes études. Beaucoup ne m'ont pas répondu, d'autres à la négative, et puis finalement j'ai été retenue par la Croix Rouge Française pour faire de la formation grand public aux gestes des premiers secours.
Après deux entretiens (et oui ça ne rigole pas ! le service civique c'est un réel engagement) j'ai été retenue et embauchée, j'étais vraiment super contente. Le seul point noir, c'est que j'ai été attribuée à une unité locale très loin de chez moi, plus de une heure de transport aller et une heure de transport retour. À part ça ça avait l'air hyper intéressant ! J'ai passé deux mois en tant qu'assistante de formation, puis j'ai pu aller 15 jours en Savoie pour devenir officiellement formatrice aux préventions et secours civique de niveau 1. C'était une excellente expérience, vraiment extra ! J'ai appris plein de choses, rencontrer plein de gens différents, j'ai appris sur moi-même de nouvelles choses, et j'étais super enthousiaste pour former les gens. Peu après je suis devenue formatrice aux initiations premiers secours enfants nourrissons, et ça c'était le pied total. J'ai vraiment adoré former des futurs parents, c'était passionnant ! Je donnais deux formations par semaine, en tout je travaillais un peu plus de 20h. En tout cas je me suis donnée à fond dans les formations, au point d'en tomber malade, puisque j'ai chopé une infection de la gorge qui s'est compliquée et a mis plus d'un mois à partir car je ne voulais pas arrêter les formations (au final j'ai écopé de deux arrêts maladie avec engueulade du médecin haha). C'est vous dire si je me sentais impliquée !
Bon bien sûr, au bout de 7 mois de service civique à basiquement répéter chaque semaine la même chose, ça me fatiguait, le transport en plus, c'était vraiment crevant.
Mais ce fut une très bonne expérience, je ne regrette absolument pas. Ma récompense ultime, c'était quand les gens, heureux de la formation, venaient me serrer la main à la fin de la journée en me remerciant, et en me disant qu'ils n'oublieraient jamais cette journée. C'était formidable. J'étais utile, j'allais peut être aider des gens à sauver des vies, franchement ça n'a pas de prix. J'en profite pour vous dire de faire cette formation (qui s'appelle le PSC1), c'est vraiment important d'apprendre les gestes qui sauvent ! On croit savoir comment réagir mais au fond on n'a pas vraiment de connaissances solides sur comment réagir dans quelles circonstances.

Ma conclusion: vous avez moins de 25 ans, vous cherchez votre voie, vous avez envie d'être utile à la société, vous avez envie de faire quelque chose de différent, vous avez envie de venir en aide aux autres: n'hésitez pas, foncez faire votre service civique !


Pour aller plus loin, le site du service civique: http://www.service-civique.gouv.fr/




Commentaires

  1. Je connaissais très mal le "concept" de ce service civique. J'étais déjà trop vieille quand ça s'est mis en place !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés