Le plagiat dans la mode: un vrai faux problème ?

Non, là, c'est trop.

Il faut que je partage mon indignation avec vous, sinon je vais imploser façon subspatiale et ça sera pas beau à voir.

Aujourd'hui, je glande je m'instruis tranquillement des news du monde sur Facebook, quand je tombe sur cetarticle de Ykone.
Outrée par le site Choies qui propose un tas de copies de modèles de créateurs, la journaliste nous livre des exemples en image pour prouver à quel point les vêtements sont bien copiés. (thème que j'ai eu l'occasion de lire plusieurs fois dans les magazines de mode)
Ne parlons pas des commentaires de leurs lecteurs qui m'ont laissée perplexe, apparemment ils vivent dans un monde magique où l'argent pousse sur des arbres et où tout le monde peut s'habiller en Kenzo, Balenciaga et Céline.

En fait je n'ai pas très bien compris cet article, il me semble qu'au début la journaliste est plutôt indignée par je cite « le culot » du site qui ose copier dans les moindres détails les vêtements tendances des créateurs du moment. Mon Dieu mais oui, quelle honte, vous vous rendez compte ce s pauvres créateurs, on leur vole leur travail, on les pille, on les humilie !
Enfin dans un sursaut de lucidité et de réalisme (apparemment ça peut arriver dans le monde des journalistes de mode, malheureusement ça ne dure pas très longtemps), la journaliste concède que cela peut être compréhensible car (je cite encore) « Au final, je peux comprendre que certaines soient tentées de remplir leur panier sur Choies. Qui a les moyens de s’habiller chez Balenciaga ou Kenzo ? »

A droite le site Choies, à gauche Kenzo (source: Ykone)


Il me semble que cette journaliste se pose les mauvaises questions.
La mienne de question, c'est comment peut-on vendre un sweat shirt avec des yeux brodés dessus plus de 200€ ? (coucou Kenzo)
Comment peut-on vendre une robe en polyester 500€ ? (coucou Manoush)
Comment peut-on vendre des blouses en polyester faites en Chine 170€ ? (coucou Sandro)

Comment peut-on se foutre autant de la gueule des gens, de leur cracher ce luxe au visage, alors que la Grèce est en récession, que l'Espagne saigne, que les chômeurs explosent en France ?

J'en ai encore plein des questions, des tonnes.

Je connais les réponses : oui la mode c'est de l'art, oui la mode ne connaît pas la crise, oui la mode fait rêver les gens. Mais la mode, elle fait mal rêver les gens. Parce que pour moi, rêver sur une paire de bottes à 2000€, ce n'est pas onirique, c'est de la folie.
Que certaines personnes puissent se permettre de craquer autant de fric dans des chaussures, je m'en fous, tant mieux pour elles.
Mais qu'on ne nous fasse pas passer ça pour un but ultime dans la vie. T'as une paire de Susanna de Chloé ? Contente pour toi : POINT.
Les créateurs se retrouvent piéger dans leur propre piège : en nous faisant baver devant leurs créations hors de prix, de plus en plus nombreuses , ils pensaient quoi ? Qu'on allait soudain trouver un super job et acheter leurs créations? Comme tout le monde ne peut pas claquer un SMIC dans des fringues, des sites plus astucieux sont apparus, nous offrant des copies des originaux, super bien faites, souvent réalisées dans les mêmes conditions que les originaux, pour un prix défiant toute concurrence.
Sauf que maintenant, il y en a qui s'énervent : « quel manque d'inventivité ! » « moi je soutiens les créateurs, les vrais » « quelle honte de copier aussi fidèlement des créateurs de génie ».

C'est vous qui devriez avoir honte.
On récolte ce qu'on sème.

Vous avez semé l'envie, la convoitise, le désir.
Vous récoltez un pillage de la créativité.

Ce qui me fait encore plus rire dans cette histoire, c'est qu'on ose parler de plagiat dégueulasse.
Mais de qui s'inspirent les marques ?
Qui a pillé la tradition punk ?
Qui a pillé les tendances du web ? Le mouvement sea punk ? Le grunge, le gothique, la Renaissance ?

Quand on regarde les défilés d'aujourd'hui et ceux d'il y a 10 ans, c'est quasiment la même chose. C'est une chose de s'étouffer d'indignation, mais quand je lis des aberrations telles que « le gothique chic » « punk couture »,  et même le mouvement "hipster", c'est moi qui m'indigne.
Les bonnes idées naissent dans la rue, on les prend, on les mixe, et après on le vend le prix d'un rein. (tout en piétinant les idéaux et les revendications de ces mouvements)

Vous trouvez ça normal ?

Plein de marques de prêt à porter haut de gamme ne se gêne absolument pas pour piquer des idées à des petits ou grands créateurs, le requin de Balenciaga, les baskets cloutées d'YSL, les imprimés des années 90, et après crient au scandale si on les copie à leur tour ?

Mais en plus on utilise le mot « créateur », mais de qui se moque-t-on ? Aujourd'hui les « créateurs » paient des bureaux de tendances qui leur disent ce qu'il faudra dessiner pour la saison prochaine, qui font des études de marché pour aiguiller leurs créations. Désolée, mais pour moi un créateur c'est un visionnaire, comme Coco Chanel, Yves Saint Laurent, Christian Dior, qui ont fait un doigt d'honneur artistique aux conventions de leur époque, non pas pour vendre, mais parce que la création elle coule dans leurs veines.

source: http://cocomademedoit.com/category/uncategorized/


Alors ma dernière question elle est toute simple : qui se fout de qui maintenant ?



Commentaires

  1. Excellent article qui a le mérite de poser les bonnes questions !

    Gros bisous ma belle <3

    RépondreSupprimer
  2. MERCI ! J'ai partagé ton article sur ma page Fb tellement je le trouve chouette ! Tout ce que j'ai toujours pensé résumé en un seul article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. yeah merci Louise pour le partage ! :D

      Supprimer
  3. j'ai aimé lire ton article qui est totalement vrai et qui dénonce les débilités des journalistes modes (pas tous non plus)qui ne jurent que par la "marque" et qui ne voient pas que les jeunes qui bavent devant ces créations ne peuvent pas claquer autant de friques -_-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non bien sûr tous ne sont pas stupides, mais quand même beaucoup sont des vendus et des esclaves du monde luxueux de la mode, ce qui est fort dommage. Comme tu dis beaucoup hurlent au génie pour les créateurs connus même si c'est moche, au lieu de privilégier une mode inventive et à la portée de tous les portes-monnaie.

      Supprimer
  4. Je t'explique pas la tronche que j'ai faite quand je rentrée dans une boutique Manoush pour la 1ère fois, je m'attendais à de la soie, de l'organza et du fil d'or au vu du prix hallucinant, et au final gt bien déçu de voir que ct de la matière de merde, disons le. Je suis d'accord avec toi, son article ne tiens pas la route, elle se contredis. Bon après, le pull tete de tigre avec "kenzo" ecrit dessus vendu sur she is inside me genais un peu, je suis pas pour la contrefaçon pure mais la copie ne me gene pas car au final c bien souvent la meme etiquette "made in china" qu'on retrouve, sans parler que oui, la mode viens de la rue, très souvent et pas de la tete de ces "créateurs"
    ton article est bien écrit ma chéwie, bravo ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement comme toi, Manoush est une véritable déception, même si leurs vêtements sont magnifiques j'ai toujours l'impression qu'ils se moquent un peu beaucoup de nous avec leurs prix exorbitants ! je suis d'accord aussi pour le sweat tigre, seul l'original est vraiment chouette, les copies n'en sont pas à la mesure. Comme quoi quand un créateur a vraiment une bonne idée même les copies ne peuvent pas le diminuer ;)

      Ravie que mon article te plaise ma chéwie <3

      Supprimer
  5. ton article est super ma belle!
    je suis tout à fait d'accord avec toi!
    gros bisous

    RépondreSupprimer
  6. Je partage ton indignation et te remercie pour ton argumentation qui trouve les mots justes pour
    secouer la bonne conscience de tous ces marchands de rêves truqués. Bravo pour tes coudées franches et lucides.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, exactement, ce sont des marchands de rêves truqués !
      merci de la lecture !

      Supprimer
  7. Excellent article! J'ai lu également l'article d'Ykone qui a part brasser du vent et enfoncer des portes ouvertes, n'apporte rien !
    Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui hein, et ça s'appelle du journalisme... --'

      Supprimer
  8. Le principe du luxe, c'est qu'il n'est réservé qu'à une élite. Il semble qu'il suffise de vendre une jupe 2000euros, quelle que soit sa qualité, pour avoir l'aura d'un créateur de luxe... C'est sur que de ce point de vue là, copier leurs vêtements pour les vendre à bas prix (sans que l'on puisse de l'extérieur faire la différence entre un 'vrai' et un 'faux') court-circuite cet élitisme, cette rareté qui définit le luxe. L'attrait des marques, c'est une question de reconnaissance, de montrer son appartenance à un groupe. Evidemment il y a beaucoup de créateurs très talentueux et dont on s'arracherait les vêtements même s'ils étaient à 10€! Mais ce n'est pas le cas de tous, et parfois si l'on rêve tant d'une pièce, c'est peut-être justement, inconsciemment, à cause du prix...

    Après je ne dis pas que tout ça est bien ou mal, perso je préfère mettre le prix pour quelque chose de qualité, fabriqué en France, par de petits créateurs inconnus ou presque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis complètement d'accord avec toi, les petits créateurs qui font tout avec leurs mains, des pièces uniques qui valent le coup d'être payées plus chères. en plus on soutient vraiment une qualité et une éthique de fabrication.

      Supprimer
  9. Le principe du luxe, c'est qu'il n'est réservé qu'à une élite. Il semble qu'il suffise de vendre une jupe 2000euros, quelle que soit sa qualité, pour avoir l'aura d'un créateur de luxe... C'est sur que de ce point de vue là, copier leurs vêtements pour les vendre à bas prix (sans que l'on puisse de l'extérieur faire la différence entre un 'vrai' et un 'faux') court-circuite cet élitisme, cette rareté qui définit le luxe. L'attrait des marques, c'est une question de reconnaissance, de montrer son appartenance à un groupe. Evidemment il y a beaucoup de créateurs très talentueux et dont on s'arracherait les vêtements même s'ils étaient à 10€! Mais ce n'est pas le cas de tous, et parfois si l'on rêve tant d'une pièce, c'est peut-être justement, inconsciemment, à cause du prix...

    Après je ne dis pas que tout ça est bien ou mal, perso je préfère mettre le prix pour quelque chose de qualité, fabriqué en France, par de petits créateurs inconnus ou presque.

    RépondreSupprimer
  10. je suis toute à fait d'accord avec toi! je n'ai pas les moyens d'acheter du luxe et lol je n'ai pas non plus les moyens d'acheter sur choies!
    mais sur ebay on trouve aussi beaucoup d'ersatz et toujours pour mon plus grand bonheur et celui de ma CB!

    bizz

    http://www.passionnanteetpassionnee.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Nororre :)
      oui ebay c'est vrai c'est chouette aussi, ça me rend vraiment perplexe les gens qui ne se rendent pas compte que tout le monde n'a pas un salaire de fifou... alala !

      Supprimer
  11. un article vraiment excellent
    tout se que tu dis est tellement vrai
    je n'ai jamais passé de commande et je ne le ferai jamais, tu sais ils ont même copié la jupe short de chez zara
    en tout cas bravo pour cet article
    gros gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci chacha mais je ne critique pas choies, au contraire je trouve qu'ils ont raison car le luxe se fiche de nous avec de la qualité moyenne et des prix hyper élevés !

      Supprimer
  12. J'adore ton article, je suis d'accord avec ce que tu dis.
    Et ce qui m'énerve aussi, c'est toutes ces blogueuses mode (qui vivent de leur blog) qui entretiennent cette envie du luxe en postant tous les jours des nouvelles tenus avec des fringues qui coûtent la moitié d'un Smig ! (il me faut au moins 2 mois d'économie si je veux me l'acheter.
    Bon après, toutes les blogueuses mode ne sont pas comme ça et ne boudent pas les "petites marques"...)
    Enfin bref, ça n'avait pas trop de rapport avec le contenu de ton article, mais bon on est plus à un coup de gueule près ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Timothée !
      Oui c'est vrai il y a beaucoup d'hypocrisie ! mais si si ça a un rapport, les blogueuses qui ne jurent que par les marques entretiennent ce mythe corrompu de la gloire au luxe... c'est vraiment bien dommage !
      (tu me donnes une idée d'article tiens ^^)

      Supprimer
  13. très bon article,
    tout le monde ne peux pas acheter des vêtements de couturiers et comme tu le dis , les "créateurs" ne créent plus ou presque plus pour la plupart et s'inspirent voir reprennent des idées déjà existantes.

    A bientôt.
    Biz
    cindy

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. exactement !
      il y a un grand manque de créativité en ce moment c'est fort dommage !
      merci de ta lecture Cindy !
      bisous

      Supprimer
  14. J'ai été indigné de lire ce torchon, perso j'adore Choies, les chaussures me donnent envie et c'est bien moins cher ! Jamais j'irai payer un pull Kenzo atroce à un prix terrible, fin je sais pas mais je vais pas mettre 2000 euros dans une paire de pompes ! je préfère prendre une imitation qui sera aussi bien faite ( cc : les boots Chloé) il n'y a que mes Lita que j'ai pris en original et mes Sam Edelman car je le pouvais et qu'elles étaient soldées (pas si folle la blonde), le luxe fait rêver mais peut aussi mettre mal à l'aise, j'veux dire dans la blogo et même en dehors, si t'as pas un sac hors de prix, ben c'est la honte, blabla, non désolée chacun fait avec ses moyens, et c'est pas une honte de pas avoir de Louboutin aux pieds ou le dernier sac Céline, un sac Zara, c'est cool aussi xD
    Et perso, j'avoue aimer les pompes et sacs de luxe mais alors les fringues.... Bah certaines font .... Sac xD Ce n'est que mon avis mais je préfère m'habiller chez l'espagnol ou le suédois ;-) M'enfin chacun fait comme il veut ^^'

    Merci pour ce coup de gueule, il était temps que quelqu'un le fasse !

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui tu as complètement raison ! 2000€ dans des pompes quoi !
      comme toi pour les accessoires je suis moins sévère car c'est souvent fait en Italie ou en France dans des bons ateliers, mais les vêtements on sait bien que c'est fait en Roumanie ou je sais pas quel pays pauvre où les gens sont sous payés. On paye la marque surtout, n'importe quoi !

      merci de ta lecture ma belle :))
      des bisous !

      Supprimer
  15. Coucou Fériel, le commantaire signé Timothée, c'était en fait moi (Margaux), petit problème de déconnexion au compte google.
    Bisous, bonne continuation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aaah d"accord x) merci Margaux ^^

      Supprimer
  16. Je ne sais quoi répondre, ces copies sont étonnantes
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui hein, ils sont forts pour la copie quand même !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés