Voyage dans les colombages: Limburg am Lahn

J'ai pas pris la photo de travers, la cathédrale a été construite de travers (c'est vrai en plus)

Il y a des lieux qu'on a absolument envie de découvrir sans en avoir jamais rien vu. C'était le cas pour Limburg, un vieux village allemand réputé pour ses magnifiques et anciennes maisons, bordé par le Lahn. (le centre est classé monument historique et possède les plus vieilles maisons à colombages kenmême). J'adore les colombages, ça me fait penser à des gâteaux à la crème, je sais pas pourquoi. Des gâteaux à la crème avec des couches de génoise au chocolat.


J'avais tellement envie d'y aller, que j'avais même réussi à convaincre l'Amoureux de m'y emmener. Et déjà ça, c'était la preuve de ma détermination (parce que l'Amoureux quand il veut pas il veut pas, mais impossible de résister à mon charme surnaturel) (en vrai je lui ai dit qu'il y avait un restau super sympa là-bas, ça l'a décidé).
Mais y a des jours, eh ben toutes les forces de la Nature sont braquées contre toi, et ya pas moyen de faire ce que tu veux. C'est exactement ce qui s'est passé pour Limburg.

(si vous aviez suivi mes péripéties pour visiter la Citadelle de Coblence, vous pouvez croire (justement d'ailleurs) que l'Allemagne est plutôt réticente à ce que je gambade en ses terres)

(sans déconner, je suis sûre que c'est un complot)

(on s'en fout on a eu la Lorraine)

(ça n'a aucun rapport mais c'est le seul truc qui me console dans ces moments-là)

C'est donc toute pimpante que je me réveille tôt (vers 10h-10h30 quoi) et que je me prépare en un clin d'oeil (20-30 minutes). L'Amoureux, ravi de mes efforts, me félicite et m'embrasse fougueusement (ceci est à peine romancé). Et nous partons gaiement, chantant et badinant telles de petits merlans au fond de l'eau. En plus le soleil était là, il faisait chaud, la vita è bella. (c'est bizarre quand il fait beau j'ai plus envie de parler italien qu'allemand).

Mais.

Oui évidemment il y a un mais, déjà ça aurait été trop simple, et en plus sinon je n'aurais rien eu à vous raconter et j'aurais dû meubler avec mes équations à la con que je vous sers depuis une semaine.

20 km à peine avant Limburg, l'autoroute est bloquée. Complètement bloquée.
A tel point que même les camions ils coupent leur moteur.

Eh meeeeeeeeeeeerde.
(en français)

Dehors j'entends les gens dire qu'il y a eu un accident.
Et qu'on est bloqués.

Eh meeeeeeeeeeeeeeeeeeeerde (bis).

Au bout d'une heure et quelques, des petits malins comprennent très vite qu'on peut quitter l'autoroute en passant par l'aire de repos située quelques mètres plus loin. Les camions, sympa, laissent passer les voitures qui manoeuvrent pour rentrer dans le parking (bon certes, ce que je dis n'a aucun sens, vous pouvez pas vous représenter ce que je dis parce que j'ai un don de la description digne d'une taupe aveugle croisée à un ornithorynque borgne, ça vous avance pas plus que ça mais c'est pas grave je raconte quand même sinon vous me demanderez comment qu'on a fait pour arriver à Limburg et je serais obligée de vous mentir en vous disant qu'on s'est téléportés façon Stargate)
Et donc nous, ni une ni deux on a suivi les petits malins.
Il s'est avéré qu'ils avaient fait ça pour aller bouffer dans le resto de l'aire de repos.
Bah ouais, on est en Allemagne, on déconne pas avec son estomac.

Mais nous, on veut ALLER A LIMBURG BORDEL.
Et là l'Amoureux voit une petite route qui mène on ne sait où, bordée d'un charmant panneau où il est écrit en lettres gothiques (nan je déconne) (pour le gothique) : VERBOTEN - PRIVAT.
Mais l'Amoureux il s'en fout il sait pas lire l'allemand. Alors il la prend.
Et moi je me mets à gueuler "MAIS CA VA PAS C'EST ECRIT VERBOTEN TU VAS PAS Y ALLER !" et lui "JE M'EN FOUS JE SAIS PAS LIRE L'ALLEMAND".

En fait il avait raison ce bougre de savoyard (eh ouais il vient de la montagne pour de vrai), ce chemin verboten il menait à la nationale.

(avouez, c'est le méga suspens là)
(arriverons-nous un jour à Limburg ? tadadadadaaaam *musique dramatique*)

Tout va bien, on retrouve la direction de Limburg, il sifflote en conduisant, moi je marmonne que c'était Verboten quand même et que c'était bizarre, que c'est sûrement encore un complot germanique pour m'empêcher de parcourir les terres teutonnes, pendant que l'Amoureux pense à de bonnes grosses saucisses grillées. (ceci est une supputation)

MAIS.

(là faut mettre la vidéo ça fait plus mieux)



Quelques kilomètres plus tard, la nationale est bouchée.

Eh meeeeeeeeeeeeeeeerde (ter).

Mais nous on est tenaces.
Malgré les feux bouchés,
les camions,
les voitures qui doublent à gauche pour tourner à droite (spécialité locale)
les voitures qui démarrent au feu orange (avant le rouge) (spécialité locale aussi)
ceux qui savent pas lire que pour retrouver l'autoroute faut se mettre à gauche et pas à droite,
nous avons résisté.

Et vous savez la meilleure ?

PERSONNE n'allait à Limburg.

Que les deux Français paumés dans leur voiture, suants, soufflants, crevants de faim.


Limburg est perché en hauteur, on peut voir là la Cathédrale




L'intérieur de la Cathédrale
Détail d'un tombeau








Une pizzeria version Wisigoth, ça tente qui ?



Rien ne vaut une Forêt Noire pour remercier son chevalier servant (et une analogie fortuite avec les façades des maisons)

Et un Käsekuchen mit Himbeeren (gâteau au fromage et aux framboises) pour la donzelle



Commentaires

  1. merci pour cette belle ballade ça à l'air super joli ! et raconter comme ça on a envie d'y aller lol bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. XD haha merci ! si tu y vas un jour j'espère que ce sera avec moins de péripéties quand même :p

      Supprimer
  2. les photos sont magique ! J'aime beaucoup la cathédrale ! des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mrs Cooper ! La cathédrale est assez célèbre dans le coin, elle attire toujours plein de touristes, c'est vrai qu'elle est magnifique.

      Supprimer
  3. Bon, moi, perso, j'aurais pas osé la comparaison avec des merlans, parce que ça finit souvent frits à la poêle, ces petites bêtes-là. (Oui, je sais, c'est nul comme jeu de mots, que veux-tu, je dois avoir le cerveau en surchauffe.)

    A part ça, je suis bien contente que vous y soyez arrivés quand même, à Limburg, parce que j'adore les colombages et que tes photos sont magnifiques.

    Bisous <3
    Isa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vrai. Mais sur le coup ça sonnait bien dans ma tête (c'est qu'il s'en passe des trucs là-dedans) XD

      Merci Isa, je suis ravie que ça te plaise ! <3

      des bisous !

      Supprimer
  4. Les photos sont très belles ! et les gâteaux ont l'air succulents !!! =D

    bisous la miss !

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ces belles photos !!
    Haaannn la forêt noire....GRRRR....j'adore :)
    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouahahaha ! (pour te rassurer: elles sont belles mais pas terribles au goût, elles sont meilleures en France ;p )

      bisous ma belle !

      Supprimer
  6. Oh la vache, tu n'as pas de chance toi...
    Belle balade quand même
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. t'as vu ça ? un complot je te dis ! c'est pas possible autrement !

      Supprimer
  7. Les photos sont magnifiques!!!
    des bises ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci beaucoup Riyana !! des bisettes <3

      Supprimer
  8. Que de péripéties ! Mais c'est super joli dis donc !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfiouh oui heureusement qu'on était tenaces, ça valait le coup :)

      Supprimer
  9. Ces photos sont splendides :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre petit mot, je vous réponds au plus vite !

Facebook Twitter Instagram Pinterest Inspilia

Articles les plus consultés